Bushman Film Festival 2020 : Les villes africaines à l’honneur

Réaliser des films avec peu de moyens, en l’occurrence un smartphone. Le Bushman Film Festival (BFF) veut réinventer le cinéma et offrir aux jeunes cinéastes africains la chance de réaliser leurs rêves. Pour son édition 2020, qui se déroulera du 27 au 29 mars prochain à Abidjan, cap est mis sur les villes africaines.

« Film ta ville », tel est le thème de la 3ème édition du Bushman Film Festival (BFF) qui va se dérouler du vendredi 27 au dimanche 29 mars 2020 au Bushman Café, à Abidjan. Premier festival ouest-africain du court-métrage réalisé avec un téléphone mobile, de préférence un smartphone (téléphone intelligent) en Côte d’Ivoire, ce festival se positionne comme une plateforme de promotion du 7ème art africain et de découverte de nouveaux talents. « Nous avons réalisé le challenge de doter la jeune génération ivoirienne des compétences nécessaires à la réalisation de courts-métrages à partir de smartphones », explique la co-directrice du Bushman Film Festival, Mme Pascale Porquet. Puis d’ajouter « ce festival leur permet d’être mis en avant, d’être accompagnés et d’entrer en contact avec des réalisateurs ».

Villes africaines à l’honneur 300 films ont été sélectionnés pour cette cuvée 2020 et seront projetés. Les productions traiteront des villes d’Afrique, conformément à la thématique choisie par les organisateurs. Et les candidats devront compétir dans trois catégories bien précises. D’abord, pour la première « Modjé BFF », les candidats devront réaliser un court-métrage respectant la thématique « Montre-moi ta ville avec ton smartphone », d’une durée de moins de 13 minutes. Ensuite, la deuxième catégorie, « Modjé fiction », concerne les court-métrages de fiction de moins de 26 minutes portant sur un sujet au choix et filmé avec tout appareil permettant la captation d’image, notamment un smartphone, une caméra ou d’autres équipements. Enfin, la catégorie « Modjé documentaire » s’ouvre aux court-métrages documentaires de plus 26 minutes portant également sur un sujet au choix et filmé avec tout appareil permettant la captation d’image (smartphone, caméras, etc.). Pendant trois jours, le public abidjanais aura l’occasion de faire une immersion dans ce secteur en pleine expansion en Europe et dans le reste du monde. Pour l’édition 2019, plus de 3 000 films avaient été reçus lors de ce festival, selon les organisateurs, et avaient permis la sélection de cinq Ivoiriens, désormais coachés par l’entreprise africaine de distribution de contenus audiovisuels en Afrique « Côte Ouest », pour apprendre à écrire des scénarios et à identifier des financements pour leurs productions.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 02/07/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Le cas Floyd

Trayvon Martin ? Décédé ! Eric Gardner ? Décédé ! Michael Brown ? Décédé !  Atatiana Jefferson, J...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité