« Souviens-toi des jours heureux » : Les réalités du couple en Afrique

« Souviens-toi des jours heureux » est la 3ème production littéraire du jeune écrivain ivoirien Kessé Brou, dont la sortie officielle est prévue pour le 18 juin 2020. Selon l’auteur, elle propose une thérapie à la détresse des couples ou de leurs enfants face à l’inconnu.

À 30 ans, Kessé Brou, médecin interne, peut être fier d’avoir inscrit son nom parmi les écrivains ivoiriens. Alors qu’il célébrait son quart de siècle, il se révélait au monde de la littérature avec une première œuvre poétique, « Mes précieuses laudatives », en 2015. Suivront « À mes contemporains » en 2018 et en 2020 ce recueil de nouvelles. Sa sortie officielle est prévue pour le 18 juin prochain aux éditions "Les bureaux canaris" et en version numérique sur Amazon. L’œuvre se présente comme un porte-voix des couples en détresse.

Réalités familiales « Fais-moi un enfant », « Pour le pire mais le meilleur », « Percutée par l’amour » et « Robocop 3 » sont les différents titres de l’ouvrage. Quatre histoires émouvantes, racontées par l’auteur avec des personnages issus de diverses couches sociales, qui vont tous, sans exception, se heurter à des situations que nous pourrions tous traverser. Elles vont froisser leur affectivité, ébranler leur vie amoureuse, les amener à prendre des décisions stupéfiantes. Ce sont des histoires d'optimisme et de naïveté. 

« J’ai choisi d’écrire sur ce thème parce que j’y suis sensible, tout d’abord. Je pense ensuite que c’est toute la société qui y est sensible. Il suffit de voir comment à notre époque il est parfois difficile de conserver l’unité des familles. Le Pape Jean-Paul II disait que la famille était en crise et que cela était la base du mal-être du monde entier. Si en livrant aux lecteurs ces quelques narrations je peux aider à mettre le doigt sur ce qu’il pourrait y avoir de vicié dans leurs différentes vies familiales et affectives j’en serais heureux », explique Kessé Brou.

Plus connu pour ses écrits poétiques, l’écrivain explore désormais un autre genre littéraire, la nouvelle. « C’est la même plume qui explore un autre genre, afin de toucher plus de lecteurs, d’aborder des thèmes différents sous des angles particuliers, de transmettre les émotions différemment.  La spécificité de cette œuvre, c’est la recherche de l’effet de suspense ou de surprise avec lequel les meilleurs nouvellistes tiennent le lecteur en haleine. En somme, le but est de diversifier mon écriture pour la rendre plus accessible, tout en conservant un certain style », confie le jeune écrivain-médecin.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 02/07/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Le cas Floyd

Trayvon Martin ? Décédé ! Eric Gardner ? Décédé ! Michael Brown ? Décédé !  Atatiana Jefferson, J...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité