Le saccage de la résidence du maire d'Adjamé et le procès de Guéï font la Une des journaux ivoiriens

Le saccage de la résidence du maire d'Adjamé ainsi que la poursuite du procès de l'assassinat du Général Robert Guéï font la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, mercredi

 

Le saccage de la résidence du maire d'Adjamé (comme du Centre d'Abidjan) ainsi que la poursuite du procès de l'assassinat du Général Robert Guéï font la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, mercredi, sur l'ensemble du territoire national.

"Adjamé: le domicile du maire saccagé et pillé, hier", informe L'Inter. A ce propos, Le Nouveau Réveil précise que ce sont "500 personnes" qui ont saccagé et pillé la résidence du maire Youssouf Sylla. Nord Sud Quotidien explique de son côté que ces actes de vandalisme font suite à "l'échec d'un déguerpissement".

Le journal Le Mandat comptabilise 2 millions de FCFA emportés, un mort et la destruction d'un bus de la Société des transports abidjanais (SOTRA). "Des jeunes attaquent le domicile du maire d'Adjamé. Des biens emportés", confirme L'Expression.

L'actualité judiciaire est dominée par la suite du procès du Général Robert Guéï. "Un fils de Guéï accable Séka Séka et Dogbo Blé", écrit Fraternité Matin, le journal de service public, ajoutant que l'ex-Premier ministre Pascal Affi N'guessan a été entendu hier par le Tribunal dans le cadre de ce procès.

Pour Le Patriote, un fils de Guéï "charge Séka Séka et Dogbo Blé". "Vous avez été cruels avec papa", a-t-il lancé en s'adressant aux présumés assassins de l'ex-Chef de l'Etat ivoirien, le Général Robert Guéï en septembre 2002.

"Notre père a été tué à la résidence de Gbagbo", révèlent deux enfants de Guéï à la barre, selon L'Inter. A la Une de Le Nouveau Réveil , ces enfants persistent et signent: "Guéï a été noyé et tué dans la piscine de Gbagbo".

"Je n'ai jamais dis que Guéï allait prendre le pouvoir", précise pour sa part Affi N'guessan dans les colonnes de ce quotidien. A la Une de Nord Sud Quotidien, M. Affi qui comparaissait en qualité de témoin insiste: "Je n'ai jamais dis que Guéï était un assaillant".

Pour le journal Le Temps, des témoins confondent le Général Touvoly et le fils de Guéï, ce qui fait écrire à LG infos qu'avec les révélations de Lida Kouassi Moïse, "Gbagbo est lavé de tout soupçon" dans cet assassinat, là où L'Expression souligne "le récit pathétique de la mère du capitaine Fabien Coulibaly", ex-aide de camp du Général Robert Guéï également tué le 19 septembre 2002.

"Mon père a été tué chez Gbagbo", insiste encore le fils de Guéï dans les colonnes du journal Le Sursaut. "Affi N'guessan s'en lave les mains", ajoute ce quotidien. La Tribune ivoirienne qualifie de "graves" les révélations des enfants du Général Robert Guéï.

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 01/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel