L'échelonnement du paiement des factures de la CIE peut-elle calmer la grogne ?

Wobé Michel Koffi, criminologue

CONTRE : L’accord intervenu entre la CIE et les organisations de consommateurs, concernant l’échelonnement sur douze mois de la seconde facture ne peut prospérer car il diffère le problème de l’augmentation des factures. Les populations ont constaté une hausse qu’elles ne comprennent pas. Et personne ne donne des explications claires et précises. Le problème n’est pas réglé, il a été déplacé. Il faut simplement diminuer le coût du kilowatt par heure (63 francs CFA) et les taxes inutiles, telles que celles prélevées pour les ordures ménagères et celle de la redevance RTI, car ce média public a toujours été subventionné. Il faut aussi mettre fin à certaines facturations, que nous jugeons anormales.

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 06/12/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel