JNCC 2020 : La 7è édition s’est refermée sur une note d’espoir de reconstitution du couvert forestier ivoirien

La 7ème édition des Journées du cacao et du chocolat (JNCC), s’est refermée le samedi 3 octobre 2020 à Yamoussoukro sous la thématique « Tous engagés pour un cacao, ami de la forêt ». Présidé par le ministre de l’Agriculture et du développement rural, Kobéna Kouassi Adjoumani, il s’est réjoui des trois jours d’activité qui ont tourné autour du cacao et sur la question de la reforestation.

Aux termes de ces trois journées de célébration des journées du cacao et du chocolat, nous voudrions nous réjouir de l’opportunité qui nous a été donné d’échanger sur les enjeux liés à la préservation de l’environnement », s’est réjoui M. Adjoumani. Puis de remercier « les planteurs pour avoir compris qu’il est de leur intérêt et celui de la Côte d’Ivoire, pour avoir accepté de participer à la reconstitution du couvert forestier en plantant des arbres dans leurs plantations »

Avec le prix du cacao bord champ fixé à 1000 franc CFA, une bonne nouvelle selon le ministre, confirme davantage le contrat de confiance signé par le Président de la république Alassane Ouattara avec le monde agricole et singulièrement avec les producteurs de cacao.

Avec le projet initié par le Conseil du Café-Cacao de planter avec la collaboration des planteurs, 60 millions d’arbres d’ici 2025 dans les plantations de cacao, une initiative que n’a pas manqué de saluer le ministre de l’Agriculture au cours de son allocution. « Avec leur dynamisme nous savons que dans peu de temps, ils (les planteurs) vont hisser la Côte d’Ivoire au rang de pays ayant un fort taux de couverture forestière », a-t-il estimé.

Par ailleurs, au cours de son intervention, M. Kobenan Kouassi Adjoumani, a laissé remarquer que des violences politiques pourraient empêcher l'écoulement des produits agricoles, ce qui pourrait empêcher les producteurs de cacao de vendre leurs productions aux exportateurs et industriels. Il a donc appelé les acteurs de la filière cacao, à ne pas écouter ceux qui appellent à la désobéissance civile, les rassurant que l’État de Côte d’Ivoire fera tout afin qu’ils puissent sortir leurs produits et les mettre à la disposition des acheteurs.

Notons que cette cérémonie de clôture, a été marqué par la récompense des meilleurs producteurs et coopératives de cacao, ainsi que des lauréats des diverses activités qui ont eu lieu durant ses trois jours de tenues de la JNCC.

Anthony NIAMKE, envoyé spécial à Yamoussoukro   
 

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 22/10/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

De la peur à la banalisation

La Côte d’ivoire compte aujourd’hui près de 20 000 cas confirmés de Covid-19, 18 000 malades guéris et moins de 120 décès. Avec un taux de létalité de 0,6% et un taux de guérison de 92%, la pandémie n...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité