Carol’s : La confiserie contre le gaspillage fruitier

Ne sachant ni lire ni écrire, Caroline Hien, jeune entrepreneure ivoirienne, a créé son entreprise de confiserie à base de fruits locaux. Et elle réussit.

Le gaspillage alimentaire est une problématique à laquelle est confrontée la Côte d’Ivoire. Dans sa lutte contre ce mal, il n’est pas seul. Une entrepreneuse a décidé de saisir le taureau par les cornes. Avec son entreprise de production de confitures de fruits, Carol’s, elle axe sa démarche sur la réduction du gaspillage. « Chaque jour, quand je vais au marché, je vois des fruits qui pourrissent. En Côte d’Ivoire, il y a 80% des fruits qui se gâtent. Cela est inacceptable. C’est ce qui m’a motivée pour transformer ces fruits et monter une entreprise pour créer des emplois pour mes frères et sœurs ivoiriens », raconte Caroline Hien.

Rêve d’enfant Elle démarre sa première expérience de fabrication de confitures avec la mangue et les offre à ses amis. Se retrouvant avec un stock important qu’elle et sa petite famille ne peuvent consommer, elle décide de les commercialiser. « Des amis ont beaucoup aimé mes confitures. Cela m’a donné le courage de les faire découvrir au grand public ». Enregistrée en juin 2015, Carol’s s’est transformée en juillet 2016 en Société à responsabilité limitée (SARL) et a ajouté à sa gamme de produits des épices africaines, en 2017, et une ligne de cosmétiques à base d’huile de coco et de beurre de karité. Aujourd’hui, Carol’s propose environ 50 produits différents. L’’entreprise de Caroline Hien les vend à Abidjan et à Ouagadougou dans les grandes surfaces et les boutiques artisanales de certains hôtels et également en ligne. Son dur labeur lui a valu de glaner des lauriers en remportant plusieurs prix locaux d’entreprenariat, à savoir celui du Patronat, celui de la Fondation Total, le prix Alassane Ouattara de l’entrepreneur émergent et un diplôme de l’Institut européen de la coopération et du développement (IECD) pour la transformation des produits locaux.

Anthony NIAMKE

 
 
 

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 15/10/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

De la peur à la banalisation

La Côte d’ivoire compte aujourd’hui près de 20 000 cas confirmés de Covid-19, 18 000 malades guéris et moins de 120 décès. Avec un taux de létalité de 0,6% et un taux de guérison de 92%, la pandémie n...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité