Dr Ousmane Soumahoro : Révolutionner la médecine ivoirienne

Les initiatives entrepreneuriales dans le secteur de la santé n’ont pas pignon sur rue en Côte d’Ivoire. Le domaine étant assez délicat, rares sont les entrepreneurs qui osent s’y aventurer. Dr Ousmane Soumahoro a décidé de briser la chaîne et veut insuffler un vent nouveau dans le monde de la médecine ivoirienne.

À 30 ans, Docteur Ousmane Soumahoro, médecin généraliste, veut apporter une touche nouvelle à la médecine en Côte d’Ivoire. Depuis 2019, il est à la tête de son entreprise spécialisée dans la santé, l’Agence de développement de l’E-Santé (ADES), à travers laquelle il a initié le premier projet de télémédecine et de soins ambulatoires, «  Umed ». « C’est un centre de télémédecine et de soins ambulatoires qui vise à améliorer l’accessibilité des services de santé aux populations. C’est un projet de l’entreprise ADES qui, grâce à ses solutions numériques de régulation médicale, assure le respect du système de référence pour optimiser le parcours de soins du patient », explique Dr Soumahoro. En plus, c’est aussi une plateforme médicale ubérisée qui fait la promotion de la médecine libérale à domicile, centrée sur le patient. Le matériel de santé connecté et les logiciels médicaux sécurisés utilisés par les E-docteurs permettent la mise en place du premier dispositif de télémédecine appliqué aux soins ambulatoires en Côte d’Ivoire. Umed répond ainsi aux besoins des patients par téléphone et apporte des soins à domicile tous les jours de la semaine.

Riche parcours Titulaire d’un Bac D du lycée classique d’Abidjan, en 2009, il poursuit ses études de médecine à Dakar et décroche son doctorat avec une mention Très honorable. Il fait alors ses premières armes au sein d’une entreprise spécialisée dans l’assistance médicale à domicile. Responsable de l’innovation informatique, c’est de cette fonction que nait sa passion pour les activités des soins ambulatoires. Avec cette expérience, il rentre en Côte d’Ivoire et met sur pied ADES et Umed, une solution qui a gagné l’assentiment des populations. Préparant un Master exécutif en management sanitaire et gestion hospitalière, il développe aussi un projet de télésurveillance médicale des patients atteints de la Covid-19.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 24/09/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

De la peur à la banalisation

La Côte d’ivoire compte aujourd’hui près de 20 000 cas confirmés de Covid-19, 18 000 malades guéris et moins de 120 décès. Avec un taux de létalité de 0,6% et un taux de guérison de 92%, la pandémie n...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité