Zone UEMOA : La Suisse roule sur l’or

La Suisse est le premier client de l’or ouest africain.

La Suisse a été le premier client de l’UEMOA en matière de commerce international, avec 18,1% des exportations totales de biens, en 2019. Cela est dû à sa forte demande d’or. Le pays a en effet monopolisé 62,9% des exportations d’or de l’Union au cours de cette période.

En 2019, la Suisse a été le principal client de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) en matière de commerce international de marchandises. Elle a monopolisé la plus grande part des exportations de biens de l’UEMOA en 2019, soit 18,1%, loin devant les Pays-Bas (6,3%) et la France (6,1%). C’est en tout cas ce que révèle le rapport de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) sur le commerce extérieur de l’UEMOA en 2019.

Bond quantitatif Le continent européen demeure toujours la principale destination des exportations de biens de l’UEMOA, totalisant 46,6% de ses ventes en 2019 (+21,5% par rapport à 2018), avec 26,6% pour l’Union européenne et 20% pour les autres pays européens. La position de la Suisse est due aux exportations d’or, dont les cours internationaux ont enregistré une hausse de 15% en 2019, faisant grimper de 13,5% les exportations du produit en provenance de la zone économique ouest africaine, qui se sont établies à 4 211 milliards de francs CFA. Avec 62,9% des parts, la Suisse est le premier importateur d’or de l’UEMOA, devant l’Afrique du Sud et les Émirats arabes unis. Pour ce qui est des exportations, par contre, si l’Europe reste le premier continent fournisseur de l’Union en biens (41,9% en 2019), c’est la Chine qui occupe le premier rang des pays exportateurs de biens vers la région, avec 16,5% des importations totales de biens de l’UEMOA. L’on note également que la part des produits en provenance du continent africain a baissé de 0,7 point de pourcentage en 2019, en se fixant à 15%, par rapport à 2018 (15,7%). Cette contreperformance intervient dans un contexte marqué par les difficultés économiques du Nigeria (premier fournisseur africain de l’Union) et ses tensions commerciales avec ses voisins de l’UEMOA, notamment le Bénin et le Niger. Au total, le déficit commercial de l'UEMOA s'est établi à 708,7 milliards de francs CFA, ou 0,8% du PIB, en 2019, contre 1886,2 milliards de francs CFA, ou 2,3% du PIB, en 2018, soit une réduction de 1,5 point de pourcentage en glissement annuel.

Yvann AFDAL

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 17/09/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

De la peur à la banalisation

La Côte d’ivoire compte aujourd’hui près de 20 000 cas confirmés de Covid-19, 18 000 malades guéris et moins de 120 décès. Avec un taux de létalité de 0,6% et un taux de guérison de 92%, la pandémie n...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité