Bruno Marcel Irritié : L’amour du miel et des produits du terroir

La valorisation des produits agricoles est désormais une source intarissable pour de nombreux entrepreneurs ivoiriens. Bruno Marcel Irritié, ingénieur agronome, s’y essaie avec « Dune de miel ».

Ingénieur agronome spécialisé en élevage et titulaire d’un doctorat en biologie et production animales, Bruno Marcel Irritié est un amoureux des produits locaux. Ce qui l’a conduit à créer en 2016 « Dune de miel », une entreprise agroalimentaire spécialisée dans la transformation et la commercialisation de produits bio, en utilisant le miel comme seul sucrant, seul conservateur naturel et seul émulsifiant. Mais, bien avant, il a occupé plusieurs postes de responsabilité dans l’administration ivoirienne, notamment Directeur du Développement et de la promotion des capacités et ensuite Directeur général du développement de l’économie régionale au ministère du Plan et du développement. Son expérience d’enseignant-chercheur en apiculture à l’Institut national polytechnique Houphouët-Boigny de Yamoussoukro (INP-HB) le pousse à inventer la ruche à élongation horizontale et des pâtes à tartiner à base de miel.

Amour du local L’entreprise propose des produits 100% naturels, au goût authentique, et bons pour la santé à base de café, de cacao, de gingembre, etc., sans produits chimiques, ni huile ni sucre ajoutés. Le miel possède des vertus thérapeutiques allant de la régulation de la tension artérielle ou de la réduction du stress au traitement des maladies liées aux troubles sexuels. Pour M. Irritié, l’objectif de sa start-up est de créer des opportunités de commercialisation pour les producteurs et de valoriser le miel et de nombreux produits agricoles en association avec de nouveaux produits faciles à consommer. Les produits « Dune de miel » sont bien connus des consommateurs ivoiriens et sont disponibles dans certaines grandes surfaces, mais le manque d’équipements et d’infrastructures est un frein à ses ambitions d’industrialisation. « Il faut accroître la production, car ces produits ont du succès au cours des différentes foires et expositions-ventes ». Son vœu est que « Dune de miel » contribue efficacement à l’amélioration du PIB ivoirien par la stimulation de la consommation intérieure des produits agricoles.

Anthony NIAMKE

 

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 15/10/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

De la peur à la banalisation

La Côte d’ivoire compte aujourd’hui près de 20 000 cas confirmés de Covid-19, 18 000 malades guéris et moins de 120 décès. Avec un taux de létalité de 0,6% et un taux de guérison de 92%, la pandémie n...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité