Privatisation : L’État cède ses parts dans la Loyale Vie Assurance

Engagé dans un vaste programme de privatisations, l’État de Côte d’Ivoire va céder les 21,54% d’actifs détenus par la Caisse nationale des caisses d’épargne (CNCE) dans le capital de la Loyale Vie Assurance. Pour rappel, la CNCE est en cours de restructuration. Lancée le 15 janvier, l’opération de cession se fera par appel d’offres en direction de personnes physiques et morales « disposant seules ou en consortium des capacités financières nécessaires », précise une note du Comité national de privatisation. Ce comité souligne par ailleurs que « la bancassurance constituant un axe important dans la stratégie de développement de la Loyale Vie, la participation d’établissements de crédit à l’appel d’offres est vivement souhaitée ».  En 2016, la Loyale Vie, avec son produit phare « Assurance Yako », qui intervient en cas de décès, a intégré le Top 5 du marché ivoirien de l’assurance-vie, avec une part de marché évaluée à 8,5%. Fin 2016, l’assurance-vie a engrangé un chiffre d’affaires de 133,5 milliards de francs CFA, soit 203,5 millions d’euros, en progression de 12% sur un an. Globalement, ce segment représente 44% du secteur des assurances en Côte d’Ivoire.  De quoi aiguiser l’appétit des potentiels actionnaires, qui devraient se bousculer pour s’offrir des parts de la Loyale Vie Assurance. Créée en avril 2003, la Loyale Vie a débuté ses activités par le rachat de la société Préluxia-Vie en novembre de la même année.

Ouakaltio OUATTARA

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 22/02/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Signaux dangereux !

Il y a peu, la petite ville d’Azaguihé, scindée géographiquement en deux avec d’un côté les autochtones et de l’autre les allogènes, nous off...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité