Brasseries : Solibra chahutée sur son marché

L’information n’est pas encore officielle, mais selon Financial Afrik, les bénéfices nets du brasseur ivoirien Solibra auraient drastiquement chuté de près de 85%, soit 4,25 milliards de francs CFA sur une année. « L’on peut déjà bien y voir l’effet Brassivoire, la joint-venture CFAO-Heineken, l’autre brasseur local, qui a démarré sa production en novembre 2016 pour venir disputer le règne sans partage de plus de 60 ans de Solibra, parvenu jusqu’à là à absorber tous ses concurrents », commente une source. Mais Solibra soutient détenir encore 2/3 des parts du marché des bières, en volume. Elle affirme aussi avoir réalisé un chiffre d’affaires de 193 milliards de francs CFA au terme de son exercice 2017. La Société de limonaderies et brasseries d’Afrique (Solibra), filiale du groupe français Castel, a pourtant diversifié ses produits tout au long de l’année, sans grand résultat. La marque a même décidé d’associer l’image du célèbre footballeur Didier Drogba afin d’inverser la courbe de ses ventes et de se repositionner sur le segment de la bière en 2018. Poursuivant dans cette dynamique, le brasseur a lancé le 9 avril sa boisson Vimto, en verre consigné. Ce produit, mélange de fruits rouges et d’épices, sera produit localement et proposé aux consommateurs sous la forme de bouteilles de 30 et 60 cl à des prix respectifs de 300 et 500 francs CFA. Solibra part ainsi à l’assaut du segment fruits rouges, avec pour cible principale les jeunes de 16 à 25 ans.

 

Fatim Doumbia

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 18/10/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité