kartal escort
Trois question Alain Tahi, Prsident de la Fdration des consommateurs actifs de Cte d'Ivoire ( FACACI) | Journal d'Abidjan

Trois question Alain Tahi, Prsident de la Fdration des consommateurs actifs de Cte d'Ivoire ( FACACI)

Comment accueillez-vous la mise en place de la vérification de conformité?

Telle qu’initiée, c’est une très bonne chose et cela vient à point nommé. Cela démontre par ailleurs que les services en place depuis longtemps pour assurer ce travail ont tous montré leurs limites. Ils nombreux mais n’ont jamais pu produire de résultats probants.

N’avez-vous pas d’inquiétudes sur le fait que sa mise en place puisse agir sur les prix ?

Nous sommes inquiets, même si nous saluons l’initiative. Nous n’avons pas été associés et nous ignorons tout du mode opératoire. Par ricochet, il y a lieu pour nous de nous d’être inquiets des retombées d’une telle mesure pour les consommateurs en matière d’augmentation ou non des prix. Mais nous gardons espoir tout de même, pensant ne pas en arriver là.

Avez-vous l’assurance que tous les produits seront inspectés ?

Ne nous voilons pas la face. Nos frontières restent très poreuses et il est difficile de contrôler toutes les pistes et détours de la contrebande. Nos marchés sont inondés de produits dont les étiquettes ne sont pas en français. Cela est contraire à la règlementation en vigueur, mais cela ne choque pas les pouvoirs publics. Il faut changer cela aussi.

LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 16/08/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle gnration

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité