kartal escort
Transport urbain : A quand les Wibus dans toutes les communes dAbidjan ? | Journal d'Abidjan

Transport urbain : A quand les Wibus dans toutes les communes dAbidjan ?

Les autres communes dAbidjan attendent avec impatience une extension des wibus chez eux.

Lancs en avril 2016 Cocody, les Wibus de la SOTRA devaient soulager les soucis des usagers. Lexprience plus ou moins russie dans cette commune attise la convoitise des habitants du reste du district dAbidjan.

« A Cocody, comme dans les autres communes, vous ne vous déplacerez plus comme avant ». Ces propos étaient ceux du Directeur général de la Société des transports abidjanais (SOTRA), Bouaké Meité, le vendredi 22 avril 2016, lors de la mise en circulation de 26 minicars « Wibus » dans la commune de Cocody. Selon lui, 60 % des déplacements dans le district d’Abidjan se font à l’intérieur des communes. Le projet, qui en était à sa phase expérimentale, devait améliorer la mobilité urbaine à Abidjan, grâce à des réseaux de proximité dans les communes. Plus d’un an après, l’extension des « Wibus » à tout le district d’Abidjan est toujours attendue par les populations, qui continuent de subir quotidiennement les caprices des minicars communément appelés gbakas et autres moyens de transport en commun.

Dans la commune de Cocody, l’implantation des « Wibus » a suffi pour redonner le sourire aux usagers, qui bénéficient d’un confort que n’offrent pas les traditionnels taxis communaux, connus sous l’appellation de wôrô-wôrô, notamment la climatisation, la connexion internet et un tarif à la portée de toutes les bourses. Une situation plutôt désavantageuse pour les conducteurs de taxis communaux, qui continuent de dénoncer une « concurrence déloyale » de la part de la SOTRA, suite à la baisse de leur recette journalière. Cette expérience pourrait apporter le réconfort aux populations des autres communes de la capitale économique, qui continuent de subir le diktat des gbakas. Elles devront cependant prendre leur mal en patience. Car, à la direction générale de la SOTRA, l’on en reste encore au stade de projet et l’extension n’est pas pour demain. Le plan stratégique de l’entreprise « Vision SOTRA 2016 » qui, depuis 2011, a inscrit la création de réseaux Wibus pour les communes comme une préoccupation majeure, semble suspendu. On hésite encore et on continue de le peaufiner en attendant de mieux maitriser le transport intercommunal, avec les bus express et les bus ordinaires. « Il y a de la place pour tout le monde dans le transport urbain», laisse entendre le ministre Bruno Koné,  qui ne voit nullement en l’avènement des Wibus une concurrence déloyale. « Ils sont bien accueillis à Cocody, car beaucoup d’usagers se déplacent à l’intérieur de cette commune. Je ne pense pas qu’ils puissent avoir le même succès dans une commune comme le Plateau, ou même Abobo et Yopougon » pense Samba Komara, conducteur de gbaka.

Anthony NIAMKE

LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 16/08/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle gnration

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité