Présidentielles égyptiennes 2018 : l’ex premier ministre égyptien, Ahmed Chafik s’écarte

L’ex premier ministre égyptien sous Hosni Mubarack, Ahmed Chafik , a annoncé dimanche 7 décembre, sur son compte Twitter, qu’il ne participera pas à l’élection présidentielle de son pays prévue en 2018. Pour cause, le candidat malheureux à la présidence face à l'islamiste Mohamed Morsi en 2012 se dit ne pas être la personne idéale pour diriger le pays dans la période à venir.

"Mon absence pendant plus de cinq ans a sans doute mis une distance avec ma capacité à suivre de très près ce qui se passait dans notre pays en termes de développements et d'accomplissements en dépit des conditions difficiles." a-t-il indiqué.

Celui qui était considéré comme l'un des pus sérieux candidats plus face à Abdel Fattah al-Sissi , avait pourtant indiqué fin 2017 qu'il n'excluait pas de se présenter à ce scrutin.

 

Satou DAHOUE

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 19/07/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité