Soudan du sud : Dernier round ?

C’est ce qu’espèrent les médiateurs des négociations qui semblent être celles de la dernière chance pour le dernier pays indépendant du continent africain. Populations contraintes à l’exil par la violence et la faim, économie exsangue malgré des richesses minérales importantes et rivalités que rien ne semble pouvoir concilier. Après des années de guerre fratricide, les belligérants sont à la table des négociations depuis le 17 mai pour aboutir enfin à un cessez-le feu durable et à un partage du pouvoir qui ramène la paix. Mais le sentiment le plus partagé à Addis-Abeba, où se déroule la rencontre, sous l’égide de l’organisation sous-régionale de l’Afrique de l’Est (IGAD), est bien le pessimisme. Un projet d’accord a certes été présenté le 22 mai, mais il s’agit de la troisième tentative en six mois. Les heures et jours à venir seront donc décisifs, tant la pression est forte sur les représentants du gouvernement, des différentes factions d'opposition et de la société civile qui se retrouvent dans la capitale éthiopienne. L'accord de paix de 2015 et le cessez-le-feu de décembre dernier n’ont jamais vraiment été respectés par les belligérants, qui campent sur leurs positions et « oublient la population qui souffre ». Les Nations Unies ont appelé les parties à mettre ses intérêts en premier pour dépasser leurs clivages. 

C.A.

 
 
 
 

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 15/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel