Arabie Saoudite : Jusqu’où ira MBS ?

« Le féroce » a encore décidé de faire passer un message à son pays et au reste du monde. Devenu prince héritier en juin 2017, il ne cesse de suspendre et d’asseoir sa toute puissance en Arabie Saoudite. Ce week-end, il a donné le coup de grâce à l’ancien système en faisant arrêter pour « corruption » une quarantaine de figures influentes du palais. Depuis 2015, Mohammed Bin Salman (MBS), 32 ans à peine, tente de réformer et de transformer sa société. Il incarne pour de nombreux jeunes saoudiens le changement. Celui qui, contrairement à ses frères, s’est contenté d’une licence en droit à l’université du Roi Saoud de Riyad, afin de rester proche de son père (et du trône) a compris que le monde avait changé et que son pays devait suivre la cadence.

A travers sa fondation MISK, il est à l’origine d’avancées notoires de la condition des femmes, comme l’autorisation de conduire et d’accéder aux stades. « Nous voulons vivre une vie normale, où notre religion signifie tolérance et bonté ». Une révolution. Ministre de la Défense, il est également en charge de l’économie du royaume. Pour contrer la baisse générale du prix des barils de pétrole, il a élaboré un projet ambitieux, « Vision 2030 », axé sur la diversification de cette économie rentière. 

Hadejah S. MAIGA

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 22/02/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Signaux dangereux !

Il y a peu, la petite ville d’Azaguihé, scindée géographiquement en deux avec d’un côté les autochtones et de l’autre les allogènes, nous off...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité