Inde - Chine : Affrontement meurtrier

Au moins trois morts au cours de violents corps à corps : après plusieurs semaines de tensions, le bras de fer entre l'Inde et la Chine a pris une tournure nouvelle ce lundi au Ladakh. Cette région frontalière est en effet vivement disputée par les deux géants asiatiques, chacun d'entre eux estimant que le « Petit Tibet » se situe sur son sol. 

« Une confrontation violente s'est produite la nuit dernière et a fait des victimes des deux côtés », a déclaré le 16 juin un porte-parole de l'armée indienne, déplorant la mort d'un officier et de deux soldats indiens. Pour sa part, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré à la presse que « des troupes indiennes ont gravement violé le 15 juin le consensus bilatéral et franchi la frontière à deux reprises, avant de se livrer à des activités illégales et de provoquer et d'attaquer des soldats chinois, avec pour résultat une grave confrontation physique »Un porte-parole de l'armée chinoise, Zhang Shuili, a ajouté dans un communiqué publié par le ministère de la Défense que l'incident avait entraîné des « morts et blessés », sans préciser ni leur nombre ni leur nationalité. 

Des troupes des deux puissances nucléaires sont engagées depuis début mai dans plusieurs face-à-face tendus à leur frontière commune, principalement au Ladakh, et ont acheminé des milliers de soldats en renfort. Une crise qu’elles affirment cependant vouloir résoudre par la voie diplomatique. De hauts gradés des deux pays s'entretiennent sur place pour désamorcer la situation, selon le communiqué de l'armée indienne.

Début mai, des affrontements, coups de poings, pierres et bâtons, avaient opposé des militaires des deux pays dans la région du Sikkim (est de l'Inde), faisant plusieurs blessés. 

Une crise qui date

Si elle s'est accentuée ces dernières heures, la crise entre les deux pays n'en est pas moins solidement ancrée depuis des décennies. L'Inde et la Chine ont en effet plusieurs litiges territoriaux, dans les secteurs du Ladakh (ouest) et de l'Arunachal Pradesh (est). Pékin et New Delhi ne s'accordent pas sur la longueur de leur frontière commune, ayant des revendications territoriales différentes. L'Inde donne le chiffre officiel de 3 500 kilomètres tandis que les médias chinois parlent pour leur part de 2 000 kilomètres. Le dernier conflit ouvert entre les deux Nations les plus peuplées de la planète remonte à la guerre-éclair de 1962, qui avait vu les troupes indiennes rapidement défaites par l'armée chinoise.

Boubacar Sidiki Haidara

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 02/07/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Le cas Floyd

Trayvon Martin ? Décédé ! Eric Gardner ? Décédé ! Michael Brown ? Décédé !  Atatiana Jefferson, J...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité