Allemagne : Non aux groupuscules néonazis

L’Allemagne a interdit le 23 juin un groupuscule néonazi qui se présentait comme nostalgique d’Adolf Hitler. « L’extrémisme de droite et l’antisémitisme n’ont pas non plus leur place sur Internet », a assuré le porte-parole du ministère de l’Intérieur allemand. La police a perquisitionné plusieurs endroits identifiés comme étant rattachés au groupuscule, baptisé « Nordadler » (Aigle du nord). Selon les médias allemands, ce groupuscule utilisait les symboles et le langage du Troisième Reich et avait pour projet d’établir une communauté néonazie dans la campagne allemande. C’est la troisième fois depuis le début de l’année que le ministère de l’Intérieur interdit un groupuscule d’extrême droite, après deux interdictions en janvier et en mars. L’Allemagne a érigé au premier rang des menaces le terrorisme d’extrême droite après plusieurs attentats ces derniers mois, en particulier contre une synagogue à Halle en octobre 2019 et contre un bar à chicha en février 2020. Les sympathisants de « Nordadler » avaient d’ailleurs, via la messagerie Telegram, exprimé leur sympathie envers l’auteur de l’attentat contre la synagogue de Halle.

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 17/09/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

De la peur à la banalisation

La Côte d’ivoire compte aujourd’hui près de 20 000 cas confirmés de Covid-19, 18 000 malades guéris et moins de 120 décès. Avec un taux de létalité de 0,6% et un taux de guérison de 92%, la pandémie n...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité