France : Après Hulot, Collomb

Le « très-proche » d’Emmanuel Macron, ministre de l’Intérieur depuis 2017, a annoncé qu’il quitterait bientôt le gouvernement, alors que le chef de l’Etat français tente de renforcer son image en chute dans les sondages et affaiblie par la démission inattendue du très médiatique ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot. Cette annonce faite par Gérard Collomb le mardi 18 septembre n’est pourtant pas une grosse surprise. L’intéressé avait en effet annoncé, dès sa nomination en mai 2017, qu’il retournerait dans la ville de Lyon, où il a longtemps vécu et où sont scolarisés ses enfants. Ce sera donc juste après les élections européennes de mai 2019 qu’il quittera la Place Beauveau pour se lancer à la conquête de la mairie. « C'est loin, les municipales. Si d'ici là on ne m'a pas diagnostiqué de maladie grave, je serai candidat à Lyon », a-t-il déclaré au journal français L'Express qui l'interrogeait sur son implication dans les futures municipales lyonnaises. Même s’il n’intervient pas avant plusieurs mois, le départ annoncé du ministre âgé de 71 ans est perçu comme un nouveau coup dur pour le pouvoir français.

Boubacar S. HAÏDARA

 

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 14/02/2019
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

L’Afrique a-t-elle tourné le dos aux putschs ?

Les coups d’État peuvent-il encore prospérer en Afrique ? Si l’armée zimbabwéenne a obtenu par force la démission de Robert Mugabe en 2017, les arch...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink panel bypass shell wso shell evden-eve-nakliyat hacklink satış hacklink paykasa hacklink hacklink satış hacklink panel hacklink al hacklink satis hacklink hacklink Google film izle porno porno izle porno seyret seks hikayeleri evden eve nakliyat istanbul evden eve nakliyat nakliyat nakliye