Kim, Trump et le ventilo suspect

Lors de la rencontre « historique » entre le président américain Donald Trump et son homologue Nord-coréen, Kim Jong Un, les quelques 3000 journalistes présents sur place ont été gratifiés de plusieurs gadgets… Parmi lesquels un ventilateur, qui a suscité la méfiance. 

A Singapour, où il faisait 30 degrés, les envoyés spéciaux avaient besoin de se rafraîchir. Ils ont donc tous reçu : un éventail à l’image de Kim Jong Un, une bouteille d’eau et un ventilateur électronique. Ce dernier fonctionne une fois branché sur ordinateur. « Ne le branchez pas. Ne le gardez pas. Jetez-le dans une poubelle publique ou envoyez-le à un chercheur en sécurité », a immédiatement twitter le journaliste américain Barton Gellman. Le modèle de ventilateur distribué est muni d’un port mini USB qui peut être introduit dans de nombreux smartphones. Or, de nombreuses clés sont utilisées pour faire passer des virus, notamment à des fins d’espionnage. La méfiance ainsi suscitée, fait suite à d’autres tentatives lors de précédentes rencontres. Comme en 2013, la Russie qui aurait profité d’un sommet du G20 pour distribuer des clés USB, équipées d’un logiciel malveillant, aux autres délégations.

Fatoumata Maguiraga

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 15/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel