Coup d’Etat déjoué au Ghana : Trois personnes interpellées, des militaires impliquées.

Le ministère ghanéen de l'Information M. Kojo Oppong NKRUMAH a annoncé que l’armée a déjoué une tentative de déstabilisation du pays le lundi 23 septembre 2019 à accra dans un communiqué.

Selon le ministre de l’information « une vaste opération a été menée, le 20 septembre, par plusieurs entités des forces de sécurité. Elle a entraîné l’arrestation de trois personnes, qui serait le Dr. Frederick Yao Mac-Palm, Ezor Kafui (un fabriquant d’armes) et Bright Allan Debrah Ofosu, suspectées d’avoir élaboré un complot visant la présidence dont le but ultime était de déstabiliser le pays » leur arrestation est le fruit de 15 mois de surveillance a-t-il ajouté

Tout a commencé en juin 2018 pendant que les services de renseignements s’intéressent alors aux activités du docteur Mac-Palm et d’Allan Ofosu, lesquels organisent une série de rencontres suspectes. Entre juin et août 2018, le dernier cité contacte « un certain nombre de militaires en service » et tente de « les convaincre d’élaborer et d’exécuter un complot visant à obtenir des armes, à prendre le contrôle d’installations clés et à obtenir des fonds en vue de prendre le pouvoir » écrivent les autorités.

Ange-Stéphanie DJANGONE

 

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 21/05/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par KODHO

Le monde s’effondre

La maladie à virus Covid 19 a réussi en moins de 4 mois à paralyser le monde entier. Elle est parvenue à rappeler aux hommes leurs limites dans leur capacité à...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité