Opposition : LE RACI se déchire

Les membres du Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (RACI), parti politique proche de Guillaume Soro et dirigé par Mamadou Kanigui Soro, semblent ne plus regarder dans la même direction. Pour cause, le Président fondateur Kanigui Soro, sorti de prison le 3 octobre, souhaite retirer son soutien à Guillaume Soro.  Il n’en fallait pas plus pour qu’il soit destitué par certains membres de son bureau le 6 octobre. « Il s’agissait d’invalider la décision unilatérale du président du parti et de sanctionner certaines personnalités, notamment des élus du RACI qui ont quitté le navire », explique un participant à la réunion. Un coup dur pour Guillaume Soro, toujours en exil et poursuivi par la justice ivoirienne. De loin, le RACI est la structure la mieux organisée des mouvements et partis qui gravitent autour de Guillaume Soro. Le séjour carcéral de Kanigui Soro a éloigné les deux hommes, expliquent leurs proches, et aucune médiation n’a été mise en place en interne pour recoller les morceaux. Mais Kanigui Soro et ses soutiens promettent la riposte à ce qu’ils appellent « une erreur politique. » Dans la foulée, certains l’accusent de vouloir rejoindre le RHDP. Faux rétorque son entourage pour qui les dissensions entre Kanigui et Guillaume Soro remontent à plus d’un an. « Certains cadres du RACI ne jouent pas franc jeu depuis longtemps avec le président Kanigui Soro» explique Yacouba Bamba le nouveau vice-président de l’aile restée fidèle à Kanigui.

Ange Stéphanie Djangoné

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 22/10/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

De la peur à la banalisation

La Côte d’ivoire compte aujourd’hui près de 20 000 cas confirmés de Covid-19, 18 000 malades guéris et moins de 120 décès. Avec un taux de létalité de 0,6% et un taux de guérison de 92%, la pandémie n...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité