Enquêtes : 300 personnes interpellées après l’assassinat du gendarme tué avec son arme de service par des gnambros

Ce Jeudi 05 Septembre 2019, plusieurs gares de la Commune de Yopougon (Sable, SIPOREX, etc.) ont été bouclées par la Gendarmerie Nationale. À la mi-journée environ 300 personnes ont été interpellées. Selon le préfet d’Abidjan Vincent Toh Bi « les filtrages en cours permettront de déterminer qui parmi ces personnes mènent des activités illicites ou criminelles. Des tickets illégaux, de la drogue et quelques armes ont été saisis. Les enquêtes se poursuivre en raison de l’acte impitoyable commis par des jeunes gens appelé gnambros ».

Pour rappel, un sous-officier de la gendarmerie,le MDL Sony Tiekou avait été abattu le dimanche 25 Aout dernier avec son arme de service dans une des gares de la commune de Yopougon. 12 personnes tous des syndicats (gnambros) ont été arrêtés à ce jour.

Ange-Stéphanie DJANGONE

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 20/02/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

2020 et alors ?  

Alors que s’égrènent les derniers jours de l’année 2019 et que pointent à l’horizon,  les premières lueurs du très attendu 2020, o...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité