Grandes écoles : Les étudiants réclament la carte multiservices

Alors qu’ils œuvrent pour trouver des solutions aux problèmes de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, les étudiants des grandes écoles viennent de mettre sur la table un autre souci : les cartes d’étudiants multiservices.

Il s’agit d’une innovation qui comporte un numéro d’identification permanent (IP) qui accompagnera l’étudiant tout le long de son cursus. La carte multiservices est aussi une carte bancaire permettant à son détenteur d’acheter son abonnement de bus, de recevoir de sa bourse, de faire des achats en ligne ou de recevoir de l’argent de la part de ses parents. Elle permet également de bénéficier de réductions dans certains commerces, dont la Librairie de France.

Prélèvement Si l’idée a été fortement saluée dès son annonce, il y a environ 4 ans, les étudiants des grandes écoles estiment avoir été lésés. Selon Bini Kouakou Adjoumani, Secrétaire général du Collectif des étudiants des grandes écoles et élèves de l’enseignement professionnel et technique de Côte d’Ivoire (CEGEPT-CI), depuis 2016 l’État prélève la somme de 5 000 francs CFA par an et par étudiant pour ces cartes multiservices. Problème : ils n’ont jamais reçu ces cartes, d’après l’apprenant. « Les autorités nous ont dit que ces cartes nous conféraient notre titre d’étudiant et que, sans elles, il était impossible de prétendre à cela. Nous nous interrogeons sur la raison pour laquelle nous continuons de payer ces cartes dans les grandes écoles, alors que nous ne les avons jamais reçues », se plaint Bini Kouakou. Une situation qu’Assalé Auguste, Secrétaire général national de la Fédération des élèves et étudiants de l’enseignement technique et professionnel de Côte d’Ivoire (FETEP-CI) qualifie d’inacceptable. « Chaque fois que nous avons tenté de savoir ce qu’il en était, on nous a assuré que les cartes seraient produites à temps. Mais rien. Et après deux ans de formation, les étudiants des grandes écoles quittent le circuit », se désole l’étudiant. Au ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, on estime que rien ne bloque normalement la production des cartes d’étudiants multiservices. « Il y a quelques mois, les étudiants de l’Université Alassane Ouattara ont reçu les leurs. Pour les grandes écoles, le problème peut être lié à l’établissement. Pour ce que nous savons, les étudiants reçoivent leurs cartes », explique une source proche du département de l’Enseignement supérieur.

Raphaël TANOH

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 13/02/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

2020 et alors ?  

Alors que s’égrènent les derniers jours de l’année 2019 et que pointent à l’horizon,  les premières lueurs du très attendu 2020, o...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité