Les enseignements du supérieur privé réclament leurs primes avant le BTS

Les enseignants du supérieur privé veulent leurs primes.

Alors que des milliers de candidats au brevet de technicien supérieur (BTS) attendent de connaître la date exacte des examens, les enseignants des établissements supérieurs privés viennent de se faire entendre. Au cours d’une déclaration dont nous avons eu copie, le Syndicat national des enseignants du supérieur privé (SYNESUP) a appelé les autorités à payer leurs arriérés de primes. Selon René Yao, le secrétaire général du Synesup, environ 5 000 enseignants du supérieur privé sont concernés. Les autorités avaient débuté le payement en juin. Mais il a été arrêté pour une raison que nous ignorons », a indiqué René Yao. A l’entendre, il s’agit des primes de choix du sujets, d’harmonisation, de présidents, vice-présidents, des oraux, de délibérations, de membres de secrétariats. « Nous avions été divisés en deux groupes. Les acteurs 1 et les acteurs 2. Les acteurs 1 sont composés essentiellement de présidents et de vice-présidents pendant le BTS. Ce sont eux qui avaient commencé à être payés avant que l’opération ne soit arrêtée. Quant aux acteurs 2, composés uniquement d’enseignants que nous sommes, ils n’ont encore rien reçu comme payement », a déploré M. Yao dans sa déclaration. Avant d’ajouter : « nous demandons le payement de nos primes avant la tenue du BTS faute de quoi, nous allons boycotter ces examens ». Selon le secrétaire général du Synesup, si les primes ne sont pas payés dans les semaines à venir, les soutenances de décembre 2019 et d’avril 2020, dont les rapports ont été déposés, n’auront pas lieu. Mi-août, dit-il, une rencontre aura lieu pour décider de la conduite à tenir au niveau des enseignants.

Raphaël TANOH

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 06/08/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Le cas Floyd

Trayvon Martin ? Décédé ! Eric Gardner ? Décédé ! Michael Brown ? Décédé !  Atatiana Jefferson, J...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité