Murielle Ahouré : Retour en puissance en 2018 ?

murielle Ahouré pourra-t-elle revenir à son meilleur niveau et regagner la confiance des Ivoiriens ?

Alors qu’on la croyait éteinte, la sprinteuse ivoirienne Murielle Ahouré est de retour sur le devant de la scène, après avoir réalisé au Meeting de l’Université de Houston un chrono de 7’’11 sur 60 m, le 12 janvier dernier.

L’année 2018 pourrait sonner le retour en beauté de celle qui aura, ces dernières années, représenté fièrement la Côte d’Ivoire sur les stades internationaux. Murielle Ahouré, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, essaie petit à petit de s’imposer de nouveau sur les pistes d’athlétisme, après une saison 2017 très mitigée. D’ailleurs, la vice-championne du monde 2013 du 100 et 200 mètres, a repris du poil de la bête le 12 janvier 2018, en remportant la médaille d’Or sur 60 m, avec un temps de 7’’11, au Leonard Hilton Meeting de l’Université de Houston (États Unis). Une performance qui, selon la sprinteuse, lui donne des espoirs pour la suite.

Championnat du monde en vue Heureuse de sa performance, l’athlète de 31 ans, sur les réseaux sociaux, a remercié tous ceux qui continuent de croire en elle et de la soutenir. Son premier gros challenge de cette année sera les 17èmes Championnats du monde d’athlétisme en salle, qui se tiendront du 1er au 4 mars prochain au National indoor Arena de Birmingham, au Royaume Uni. Cette compétition, qui réunira toutes les grosses pointures mondiales, sera pour Murielle le moment idéal d’exploser à nouveau. « J’ai eu une saison 2017 très pénible, avec ma blessure au genou et surtout le décès de mon père, qui m’a énormément affligée. J’essaie peu à peu de me remettre et de me préparer activement pour la prochaine saison », confiait-elle aux confrères de Canal+ en décembre dernier, au cours de l’émission « Talents d’Afrique ». En compagnie de sa compatriote Marie-Josée Ta Lou, vice-championne du monde du 100 et 200 mètres, qui participera elle-aussi à ces Mondiaux d’athlétisme en salle, Murielle Ahouré tentera de reconquérir le cœur des Ivoiriens et de faire de nouveau scander son nom sur les pistes. Désormais entre les mains expertes du coach Allan Powell et de l'Américaine Camelita Jeter, deuxième performeuse de l'histoire sur 100 m, qui a raccroché les pointes l'année dernière, Murielle se sent prête à relever un grand défi, celui de briller sur les installations de Birmingham, qu’elle avait quittées l’année dernière le cœur meurtri.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 15/02/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Ecouter la voix du peuple !

Sous la pression des acteurs économiques, le gouvernement ivoirien a décidé d’abandonner certaines dispositions décriées de la Loi de finances adopté...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité