Yamoussoukro et Toumodi pour relancer le sport à l’école

L’Office ivoirien du sport scolaire et universitaire (OISSU) poursuit sa mission, celle de relancer le sport scolaire et universitaire. Pour l’édition 2018, ce sont les villes de Yamoussoukro et de Toumodi qui accueilleront du 13 au 20 décembre prochain cette grande fête sportive.

Pendant une semaine, la région du Bélier sera la capitale du sport scolaire et universitaire, avec les deux villes de Yamoussoukro et de Toumodi, qui vont accueillir, à partir de ce jeudi 13 décembre et jusqu’au 20 décembre prochain, la 4ème édition des Jeux scolaires et universitaires, initiés depuis quelques années par l’Office ivoirien du sport scolaire et universitaire (OISSU), qui souhaite redynamiser la pratique du sport à l’école. Pour cette édition, qui marque la fin de la saison 2017 - 2018, 728 athlètes, 592 des écoles primaires et du secondaire et 136 des universités et grandes écoles issus de 50 établissements sont concernés.

Promotion du sport à l’école Selon le Directeur général de l’OISSU, Mamadou Koné, les Jeux scolaires et universitaires de Côte d’Ivoire consistent à mettre l’élite sportive scolaire et universitaire en situation réelle des grandes rencontres sportives internationales, tant en athlétisme qu’en sports collectifs. « Cette compétition est un support de découverte, de détection et de sélection des meilleurs talents, qui pourront être admis dans les sections sports - études ou au lycée sportif de Bouaké pour y suivre une préparation olympique adéquate », explique-t-il. Pour cette compétition, 14 matchs sont prévus pour le primaire (7 matchs de football et 7 de handball). Au secondaire, 14 matchs se joueront en football et 7 en basket-ball, pour un total de 21 rencontres. Enfin, cinq finales sont prévues au niveau du supérieur. Il s’agit notamment d’une finale en football, d’une finale en basket-ball, d’une autre en volley-ball et deux autres en handball.

Pour M. Mamadou Koné, cette édition des Jeux scolaires et universitaires doit symboliser l’effectivité de la couverture nationale des activités de l’OISSU, conformément à une promesse du Chef de l’État, celle de sa redynamisation afin qu’il soit à nouveau en mesure d’organiser régulièrement des compétitions sportives entre les écoles et les collèges dans toutes les régions du pays.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 21/03/2019
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle « Génération sacrifiée » ?

Dans les premières heures du multipartisme, l’école avait été utilisée afin de maintenir la pression sur les dirigeants. Les élèves et étu...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink panel bypass shell wso shell evden-eve-nakliyat hacklink satış hacklink paykasa hacklink hacklink satış hacklink panel hacklink al hacklink satis hacklink hacklink Google film izle porno porno izle porno seyret seks hikayeleri evden eve nakliyat istanbul evden eve nakliyat nakliyat nakliye