Paintball, sport de weekend pour les abidjanais

Les amateurs de paintball bien protégés pour limiter les risques de blessures.

En quête de nouvelles sensations, les abidjanais sont toujours à la recherche de « nouveautés ». Pour ces vacances, le paintball attire de plus en plus d’adeptes, amoureux des jeux de guerre.

Le site est agréablement aménagé entre mer et cocoteraies, avec un parcours déployant ses palissades de bois et branchages, ses obstacles et quelques tronçons bien ardus. Voici où se pratique désormais le paintball, un sport prisé par les Ivoiriens, qui envahissent le week-end, l’un des espaces de jeu situé sur la route de Bassam. À 5 000 francs CFA pour 50 billes par personne, la prise en charge est assurée par un instructeur mettant bien en avant les règles élémentaires de sécurité. Avec l’équipement nécessaire (combinaisons, plastrons, casques, canons, lanceurs, billes...), ce jeu de tir met en opposition deux équipes, qui disposent chacune de billes de peinture, pour atteindre les membres de l’équipe adverse à travers un « lanceur » actionné par air comprimé.

Le joueur est éliminé lorsqu’il est touché par une bille et que celle-ci éclate en laissant une tâche sur la combinaison. La partie dure en moyenne trente minutes. Sport d’équipe

Selon Mory Touré, gérant de cet espace de jeu joint au téléphone, « avec le paintball tout le monde retrouve un peu son âme d’enfant. » Poursuivant, il se réjouit du fait que ces vacances aient attiré un grand nombre de personnes, la plupart des novices. « Nous avons connu un pic de visiteurs. Une moyenne de 30 à 40 personnes samedi et dimanche, qui viennent jouer par équipe de dix, sept, ou cinq. Un véritable sport d’équipe basé sur la communication et la stratégie ! », s’exclame-il. Adama Soumahoro, un habitué des lieux, ne tarit pas d’éloge pour ce jeu. « Depuis que j’ai connu ce sport, j’y viens très souvent avec des amis. On s’éclate et cela nous permet de nous relaxer et de renforcer l’esprit d’équipe entre amis», lance-t-il avant de préciser que c’est un jeu pour les gens intelligents. « J’ai toujours rêvé d’être un agent des forces spéciales. C’est un jeu de fin stratège, et il faut savoir bien viser l’adversaire », dit-il fièrement. À l’en croire, après une première partie de jeux, l’envie de revenir une autre fois est toujours grande.

Ouakaltio OUATTARA

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 01/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel