Le golf ivoirien se cherche un parcours

La fédération espère le soutien de partenaires pour l’aider à vulgariser le golf.

Le samedi 22 octobre, Yamoussoukro abritera un tournoi amateur de golf dénommé « Golf pour tous » doté du trophée Randgold. L’objectif de la Fédération ivoirienneest de vulgariser ce sport considéré comme « élitiste ».

Le golf a depuis longtemps la réputation d’un sport à part, pratiqué dans les milieux aisés et entre personnes d’un certain âge. En réalité, il s’agit d’un sport de précision, qui se joue en plein air, et qui consiste à envoyer une balle dans un trou à l’aide de clubs. Le but du jeu est d’effectuer le moins de coups possibles, sur un parcours défini. Précision, endurance, technicité et concentration sont des qualités indispensables pour la pratique de ce sport, que la Fédération ivoirienne de golf entend vulgariser pour intéresser et attirer le public.

À la conquête du public
Si par le passé on comptait une centaine de golfeurs en Côte d’Ivoire, ils sont désormais un peu plus 350 à pratiquer ce sport. Selon Emmanuel Koffi, président de la Fédération ivoirienne de golf, cette discipline mérite d’être ouverte à tous. C’est pourquoi des journées d’initiation gratuites sont organisées dans plusieurs établissements scolaires, mais également dans les entreprises. Côté infrastructures, l’Ivoire Golf Club d’Abidjan (18 trous) détruit en 2011, a été reconstruit grâce à un fonds de 300 millions de francs CFA mobilisé par l’AS Ivoire Golf Club, une association à but non lucratif. Deux autres parcours sont disponibles dans le pays, à Yamoussoukro (Président Golf Club de 18 trous) et San-Pedro (9 trous).

S.O.S Sponsors
Dans sa mission de valorisation, la Fédération ivoirienne de golf se heurte au manque cruel de sponsors. Vivant de quelques subventions du ministère de tutelle, ainsi que des recettes générées par les licences et assurances que payent les professionnels, il est très difficile pour cette fédération d’atteindre ses objectifs. Pourtant, les golfeurs ivoiriens parviennent néanmoins à glaner des trophées à l’international. Au nombre de ceux-ci, on peut citer les Opens de Dakar en 2014 et 2015, avec des golfeurs professionnels comme Koutouan Evrard, Michel Amani, et François Atsin, qui disputent actuellement l’Open du Ghana. En 2015, l’équipe Dame est arrivée première lors du West and central Africa Challenge Trophy à Yaoundé.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 15/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel