CAN 2016: Le rêve brisé des ivoiriennes

L’équipe ivoirienne déçue par son élimination

La Côte d’Ivoire ne sera pas présente à la Coupe d’Afrique des nations dames organisée au Cameroun en fin d’année 2016. Les deux réalisations signées Rebecca Elloh (38’) et Inès Tia (44’) n’ont pas suffi pour les envoyer au paradis.

La faute à une Rachad Amany qui a réduit le score dans les dix dernières minutes de la partie (2-1, 82’). Un but à l’extérieur, qui, ajouté à l’unique inscrit il y a quelques jours, au Caire lors du match aller, brise le rêve de la Côte d’Ivoire qui tenait à enchaîner, après les épopées de 2012 et 2014. Rien ne présageait, pourtant un tel scénario pour les filles du coach Clémentine Touré. Dominatrices dès l’entame, elles ont atteint la pause avec deux buts d’écart, tous deux inscrits en l’espace de six minutes au sortir de belles séquences de jeu.

Au moment où tout le stade Robert Champroux, où se déroulait la rencontre dans la capital ivoirienne, attendait que les Éléphantes valident définitivement leur ticket pour le voyage en terre des Lionnes camerounaise, Esther Nahi et ses coéquipières, s’illustrent par un festival de loupés devant les buts adverses. Les visiteuses qui ne demandaient pas mieux, ont attendu patiemment, pour porter l’estocade à leur hôte.

Une frappe d’Amany Rachad depuis les 20 mètres qui parvient à tromper Lydie Saki la gardienne ivoirienne (2-1, 82e). Un but « assassin », qui boute hors de la compétition la Côte d’Ivoire et ouvre grandement les portes du Cameroun à l’Égypte.

Youssouf BAMBA

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 01/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel