CAN 2019 Pressions sur le Cameroun

Les champions d’Afrique 2017, pourraient se voir retirer l’organisation de la CAN 2019

La décision prise à Rabat le jeudi 20 juillet et entérinée le week-end dernier par l’Assemblée générale de la CAF de faire jouer la Coupe d’Afrique des nations (CAN) désormais avec 24 équipes, au de lieu de 16, dès la prochaine édition, embarrasse les autorités du football camerounais.

À moins de 18 mois du coup d’envoi de cette compétition, aucun stade sur les 4 prévus n’est encore prêt. Avec la nouvelle donne, il faudra même deux stades de plus. Si les autorités sportives attendent l’avis du gouvernement camerounais pour pouvoir respecter les délais de livraison des stades, elles craignent que la nouvelle règlementation ne soit un alibi pour leur retirer l’organisation. 

« Il n’est pas question que ce changement de cap serve de prétexte à un retrait de l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun », s’est indigné le président de la Fédération camerounaise de football, Tombi Roko, qui craint que cette CAN ne soit concédée au Maroc et à l’Algérie, déjà prêts à servir de plan B.

 

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du //01/01/1967
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

L’Afrique a-t-elle tourné le dos aux putschs ?

Les coups d’État peuvent-il encore prospérer en Afrique ? Si l’armée zimbabwéenne a obtenu par force la démission de Robert Mugabe en 2017, les arch...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink panel bypass shell wso shell evden-eve-nakliyat hacklink satış hacklink paykasa hacklink hacklink satış hacklink panel hacklink al hacklink satis hacklink hacklink Google film izle porno porno izle porno seyret seks hikayeleri evden eve nakliyat istanbul evden eve nakliyat nakliyat nakliye