CAN 2019 : Pour Habib Beye, le statut de favori se gagne sur le terrain

Canal+ Côte d’Ivoire a procédé le vendredi 14 juin, au lancement de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 sur leur chaîne en présence de son consultant sportif, le franco-sénégalais Habib Beye, et son commentateur vedette, l’ivoirien, Malick Traoré.

Pour cette compétition continentale qui va démarrer ce vendredi 21 juin en Égypte, le Groupe Canal+ a décidé de présenter son dispositif mis en place pour permettre à ses abonnés de suivre en exclusivité cette première CAN à 24 équipes. Pour cela, le diffuseur officiel de la compétition a promis un traitement éditorial de qualité en déployant un dispositif de 40 à 50 personnes sur cette compétition et une armada de reporters au cœur des six stades situés dans quatre villes égyptiennes afin de commenter, décrypter et analyser l’ensemble des rencontres.

« Il y aura 52 matches diffusés en HD pour plus de 152 heures de direct avec les meilleurs consultants et spécialistes du football africain. Cette CAN est super importante pour nous et pour l’ensemble de nos spectateurs », a expliqué le Directeur des chaînes Sport de Canal+ International, Pierre Chaudesaygues.

Pour l’ancien international Sénégalais, Habib Beye, l’un des consultants de la chaîne, il s’est dit heureux pour cette nouvelle aventure que va lui procurer cette Coupe d’Afrique nouvelle formule, qui sera sans doute une très belle compétition pour le l’Afrique. « Ça sera une très belle compétition en Egypte avec de très belles équipes et 52 matches. Nous sommes impatients et prêts. On s’est bien préparé et on va attaquer cela dans très peu de temps », a-t-il indiqué.

Au cours de cette conférence de presse, l’ex latéral droit des Lions de la Teranga, invité à s’exprimer sur l’équipe favorite de cette compétition, s’est voulu claire. « Le statut de favori se gagne sur le terrain », a-t-il dit.

Sur les Éléphants de Côte d’Ivoire, il a invité les ivoiriens à être plus souples envers leur équipe et à être plus solidaire.

« La Côte d’Ivoire, on oublie que quand elle a été championne en 2015, et même avant 2015, il y avait Didier Drogba, Yaya Touré, Kolo Touré, Zokora Didier, qui ne sont pas des joueurs ordinaires. On parle de joueurs qui étaient des prétendants au Ballon d’or, qui auraient pu le gagner, pour certains. Lorsque vous perdez ce type de joueurs, il est tout à fait logique que la Côte d’Ivoire baisse de niveau et qu’une nouvelle génération arrive, de façon à relancer la machine. Donc, il faut laisser le temps à cette équipe-là de se régénérer, avec Wilfried Zaha, Nicolas Pépé, Maxwell Cornet. Et c’est ce qui est en train d’être fait avec Kamara Ibrahim qui est train d’insuffler un nouveau souffle à cette équipe », a conseillé l’ancien sociétaire de l’Olympique de Marseille.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 02/07/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Le cas Floyd

Trayvon Martin ? Décédé ! Eric Gardner ? Décédé ! Michael Brown ? Décédé !  Atatiana Jefferson, J...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité