ASEC Mimosas : Une première victoire peu rassurante

Le champion en titre, l’Asec Mimosas, semble broyer du noir en ce début de championnat de Ligue 1. Les jaune et noir n’arrivent toujours pas à déployer leur jeu et à offrir le meilleur à leurs supporters.

Le championnat de Ligue 1 de football de Côte d’Ivoire est bien lancé. Si on enregistre des débuts prometteurs pour certains clubs, l’Asec Mimosas, champion en titre, connait un démarrage difficile. Pourtant, l’objectif du club jaune et noir est de sauvegarder son titre. Mais, à cette allure, l’avenir semble déjà brumeux pour les hommes de Me Roger Ouegnin.

Démarrage difficile Le dimanche 29 octobre, en clôture de la 3ème journée du championnat, l’Asec Mimosas s’offrait sa première victoire face au promu, l’Union Sportive des Clubs de Bassam (USCB), sur le score de 3 buts à 0. Une victoire qui lui permet de retrouver une certaine sérénité. Cependant, le malaise persiste. L’Asec n’a pas de véritable meneur de jeu et son attaque a du mal à concrétiser ses rares occasions de but. Une carence que connait le club de la capitale économique depuis le départ de son attaquant vedette, Aristide Bancé, pour l’Égypte. Privé des prouesses du canonnier burkinabé, Amani Yao avait placé ses espoirs en un autre attaquant originaire du Burkina Faso, Hervé Oussalé. Un rêve tournera au cauchemar puisque ce dernier sera licencié pour mauvais comportement. Face à toutes ces difficultés, la seule alternative qui s’impose au staff technique de l’Asec Mimosas est de trouver un nouvel atout offensif avant la fin de la période d’enregistrement des licences, le 17 novembre prochain. Cependant, les prestations d’Alphonse Yao dit Fonsinho, frère cadet de Gervinho, et du prometteur Agbegniadan Komlan ont donné un meilleur visage à l’attaque des Mimos. La Ligue des Champions de la CAF pointe déjà le nez et le champion en titre devra fourbir ses armes pour bien affronter cette échéance, primordiale aux yeux de son Président, Me Roger Ouegnin. Entre temps, l’éternel rival, l’Africa Sport d’Abidjan, s’est déjà installé en tête du championnat national, avec trois victoires d’affilée, et ne compte pas de sitôt céder son fauteuil. L’Asec Mimosas a donc du pain sur la planche et doit faire face à tous les fronts qui s’ouvrent devant lui pour ramener de l’ordre dans son royaume.

Anthoni NIAMKE

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 16/11/2017
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Rendez-vous manqué !

Le maigre espoir de voir l’équipe nationale en Russie en 2018, lors de la Coupe du monde de football, s’est envolé à la 25ème minute du match contre le Mar...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité