CAN 2021 : Les choses pourraient se compliquer

Prévue du 9 janvier au 6 février 2021 au Cameroun, la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football pourrait être compromise, au regard de la situation sanitaire liée au Covid-19. Si aucune annonce officielle n’a encore été faite, la CAF continue de réfléchir à un éventuel plan B.

La Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football est prévue pour se dérouler du 9 janvier au 6 février 2021 au pays du Président Paul Biya (Cameroun). Si les Camerounais se disent désormais prêts pour l’organisation de cette grand-messe du football africain, ils devront peut-être se confier aux Saints afin que la pandémie du coronavirus soit alors totalement jugulée. Car cette maladie pourrait compromettre une fois de plus la tenue de cet évènement sportif. Et les autorités de la Confédération africaine de football (CAF) sont encore dans le doute.

Inquiétude Pour le Président de la CAF, Ahmad Ahmad, la prudence doit être de mise concernant l’épidémie de Covid-19 et l’idéal pour tout le monde serait d’attendre que la situation se normalise. « Je ne veux pas que le football soit une source de déstabilisation des mesures barrières prises par les différents gouvernements pour faire face à cette pandémie », affirme-t-il. Pour le Malgache, avec cette maladie qui continue de causer des morts à travers le monde entier, il est difficile de prévoir ou de planifier la reprise de certaines activités de la CAF. « À l’heure actuelle, nous travaillons étroitement avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS), ainsi qu’avec les autorités sanitaires de chaque pays d’Afrique et l’Union africaine. L’issue de ces démarches nous permettra d’y voir plus clair sur la situation du football en Afrique », explique le Président Ahmad Ahmad.  Entre temps, à environ huit mois de la tenue de la CAN 2021, ses éliminatoires ne sont pas encore arrivées à leur terme (il reste 4 journées à disputer). Pire, devra se tenir le tirage au sort des équipes qui devront également se préparer pour cette compétition continentale. Une situation qui devient de plus en plus préoccupante pour la CAF. Un report de cette CAN s’avère donc être une option de plus en plus probable. Et cela pourrait se faire en harmonie avec les compétions mondiales et chambouler le calendrier des rencontres nationales.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 28/05/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

L’après coronavirus

La crise inédite résultant de la pandémie du coronavirus devrait inciter les acteurs du monde globalisé à jeter les bases d’un « nouvel ordre mondial &ra...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité