Reprise de la Ligue 1 : En 2021, on veut y croire

En 2020, le football ivoirien a connu sa pire annÚe du fait de la pandÚmie de la Covid-19, avec lĺarrŕt de ses activitÚs depuis mars, puis le blocage du processus Úlectoral par la FIFA. LĺannÚe 2021 constitue pour ses diffÚrents acteurs lĺespoir dĺune reprise Úventuelle des choses.

Voilà maintenant neuf mois que le ballon a cessé de rouler en Côte d’Ivoire. Les différents stades sont au repos forcé depuis mars 2020, date à laquelle le Conseil national de sécurité (CNS) demandait la cessation de toutes activités sportives dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. Déjà que la situation s’annonçait pénible, voilà que l’élection du nouveau président de la Fédération ivoirienne de football (FIF) connait quelques difficultés, qui ont poussé la Fédération internationale de football association (FIFA) à procéder au blocage de ce processus. La conséquence est claire : le championnat de Ligue 1 ne pourra reprendre ses droits que lorsque l’instance internationale en aura décidé ainsi.

2021, on y croit « Cette situation est très gênante. Elle n’arrange personne. Elle n’est vraiment pas facile à vivre. Nous sommes obligés de payer les joueurs à ne rien faire. J’exhorte vivement la Fifa, qui a bloqué ce processus, à le débloquer, afin que nous ayons un nouveau président de notre fédération. Et que la vie de notre football reprenne rapidement », dénonce le Président de la Société omnisports de l’Armée (SOA), Mamadou Koné. Pareil pour le Président du Sporting Club de Gagnoa, Yssouf Diabaté, qui en a marre de la situation que vit le football local. « Le football est notre passion et le gagne-pain de plusieurs jeunes, dont la plupart se trouvent aujourd’hui privés. Cette situation n’arrange personne. Elle met tout le monde mal à l’aise. La Fifa gagnerait à débloquer la situation dans un bref délai », dit-il. Pour ces présidents de clubs, 2021 est l’année de l’espoir de voir les choses rentrer dans l’ordre, afin que le football renaisse en Côte d’Ivoire. Selon des sources proches de la fédération, la faîtière mondiale du football devrait réagir à cette impasse courant janvier 2021 et sûrement procéder à la poursuite du processus électoral, gage de la reprise des compétitions locales. Pour l’heure, l’instance mondiale du football est toujours muette et le football ivoirien continue de croire aux meilleurs auspices qu’offrira 2021.

Anthony NIAMKE

└ LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 14/01/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Le ź New deal ╗

Le ź New deal ╗

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a une nouvelle fois plaidé mardi pour un « New deal » au niveau international et un nouveau co...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité