Corruption : Quatre arbitres ivoiriens dans la tourmente

Quatre arbitres ivoiriens, Denis Dembélé et ses assistants Marius Tan, Bi Valère Gouho et Abou Coulibaly (4ème assistant), piégés dans une vidéo où ils recevaient de l’argent des mains d’inconnus à la veille d’un match de la Ligue des champions, sont devant la commission anti-corruption de la CAF. Dans la foulée du scandale qui secoue depuis quelques jours le football ghanéen, et qui a entrainé l’arrestation du Président de la Fédération, Kwesi Nyantakyi, après la diffusion de l’enquête documentaire « Number 12 » du journaliste Anas Anas, ces arbitres ont été auditionnés par la Fédération ivoirienne de football (FIF) et ont affirmé avoir aussitôt redonné l’argent à ces inconnus, qui étaient en compagnie du reporter ghanéen, qui filmait en une caméra cachée. Position difficile à défendre, dans la mesure où ce dernier n’a pas diffusé cette séquence vidéo. Ces arbitres, qui sont parmi les meilleurs ivoiriens, ont été conseillés par la FIF : ils doivent attendre la fin des enquêtes de la CAF avant de se prononcer officiellement. 

Anthony NIAMKE

 
 

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 13/12/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Pacte mondial sur la migration, et après ?

Le Pacte mondial sur la migration des Nations unies, qui a soulevé les critiques des nationalistes et des partisans de la fermeture des frontières, a été formellement appro...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité