Après le réal, Zizou monte les enchères

Après le sacre au Réal, zidane rêve encore plus grand.

Son départ du Réal de Madrid aura surpris toute la planète foot. Libre de tout engagement, Zinédine Zidane ouvre plusieurs options qui font surement monter les enchères.

Trois ligues des champions remportées en tant qu’entraineur du Réal de Madrid et  une en tant que joueur du même club en 2002. Un palmarès auquel il faut ajouter plusieurs coupes et trophées glanés toute au long de sa riche carrière de footballeur. Depuis l’annonce de sa démission du club Merengue, le 31 mai dernier, Zidane entretient le flou sur ses ambitions.

Zizou a la côte Dans quel club atterrira Zinedine Zidane après son départ du Real Madrid ? Acceptera-t-il d’aller vers un club après avoir coacher l’un des meilleurs ? Le moins que l’on puisse dire c’est que ce ne sont pas les propositions qui lui manquent.  Première piste, l’équipe de France. Un faux pas de Didier Deschamps au mondial, synonyme de rupture de son contrat qui court jusqu’en 2020, pourrait alimenter cette rumeur. Selon un sondage réalisé il y a quelques jours par l’agence de presse française RMC Sport et « Harris Interactive », 52% des français interrogés préfèreraient que le prochain poste de Zidane soit celui de sélectionneur des Bleus, contre 32% qui souhaitent le voir s’engager avec un club français et 16% avec un club étranger. Outre les Bleus, la Fédération qatarienne de football souhaiterait elle aussi voir, le technicien français, entrainer son équipe nationale en vue du Mondial 2022 qu’elle organise. Selon le milliardaire égyptien, Naguib Sawiris, auteur de cette information, le Qatar serait prêt à lui offrir 50 millions d’euros par an sur quatre saisons soit 200 millions d’euros. Rappelons qu’en 2010, ZZ avait soutenu la candidature du Qatar pour le Mondial 2022, et avait récolté 11 millions d’euros pour devenir ambassadeur. Les Blues de Chelsea en Premier League, serait également une autre piste pour l’ex entraineur du Réal de Madrid. Mais pour le moment, aucune prise de contact officielle n’a encore été annoncée entre les deux parties. Lorgne-t-il plutôt la présidence de l’UEFA comme l’annonce les médias français ? Zidane a souhaité, selon des sources bien introduites prendre du recul afin de mieux réfléchir à son avenir. En attendant, ce 23 juin, il soufflera sur sa 46è bougie.

Anthony NIAMKE

Trois ligues des champions remportées en tant qu’entraineur du Réal de Madrid et  une en tant que joueur du même club en 2002. Un palmarès auquel il faut ajouter plusieurs coupes et trophées glanés toute au long de sa riche carrière de footballeur. Depuis l’annonce de sa démission du club Merengue, le 31 mai dernier, Zidane entretient le flou sur ses ambitions.

Zizou a la côte Dans quel club atterrira Zinedine Zidane après son départ du Real Madrid ? Acceptera-t-il d’aller vers un club après avoir coacher l’un des meilleurs ? Le moins que l’on puisse dire c’est que ce ne sont pas les propositions qui lui manquent.  Première piste, l’équipe de France. Un faux pas de Didier Deschamps au mondial, synonyme de rupture de son contrat qui court jusqu’en 2020, pourrait alimenter cette rumeur. Selon un sondage réalisé il y a quelques jours par l’agence de presse française RMC Sport et « Harris Interactive », 52% des français interrogés préfèreraient que le prochain poste de Zidane soit celui de sélectionneur des Bleus, contre 32% qui souhaitent le voir s’engager avec un club français et 16% avec un club étranger. Outre les Bleus, la Fédération qatarienne de football souhaiterait elle aussi voir, le technicien français, entrainer son équipe nationale en vue du Mondial 2022 qu’elle organise. Selon le milliardaire égyptien, Naguib Sawiris, auteur de cette information, le Qatar serait prêt à lui offrir 50 millions d’euros par an sur quatre saisons soit 200 millions d’euros. Rappelons qu’en 2010, ZZ avait soutenu la candidature du Qatar pour le Mondial 2022, et avait récolté 11 millions d’euros pour devenir ambassadeur. Les Blues de Chelsea en Premier League, serait également une autre piste pour l’ex entraineur du Réal de Madrid. Mais pour le moment, aucune prise de contact officielle n’a encore été annoncée entre les deux parties. Lorgne-t-il plutôt la présidence de l’UEFA comme l’annonce les médias français ? Zidane a souhaité, selon des sources bien introduites prendre du recul afin de mieux réfléchir à son avenir. En attendant, ce 23 juin, il soufflera sur sa 46è bougie.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 19/07/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité