Saison 2018 – 2019 : L’ASEC Mimosas en veut encore

La Ligue 1 ivoirienne de football se remet à l’ouvrage à partir du vendredi 7 septembre, avec l’ouverture de la saison 2018 - 2019. Une nouvelle épopée pour les 14 clubs engagés, dont l’ASEC Mimosas, qui compte bien conserver sa couronne.

Après le 25ème sacre des Jaune et Noir, la saison dernière, la Ligue 1 ivoirienne reprend le vendredi 7 septembre. Une saison 2018 - 2019 qui sera animée pour les équipes qui n’auront pour seul objectif que de mettre fin au deux ans de règne sans partage de l’ASEC. Mais les Mimosas ne comptent pas lâcher de sitôt leur trône. Cette bataille footballistique profitera aux supporteurs et autres acteurs du football ivoirien.

Super Coupe en vue Comme à l’accoutumée, la Super Coupe Félix Houphouët-Boigny sonnera le démarrage de la Ligue 1. Pour sa 39ème édition, elle opposera l’ASEC Mimosas, champion de la Ligue, au Stade d’Abidjan, vainqueur de la Coupe nationale, le samedi 1er septembre prochain, sur la pelouse du Stade Robert Champroux de Marcory. Vainqueurs de l’édition 2017 face à l’Africa Sport, les hommes du Président Roger Ouegnin comptent conserver leur trophée. Mais pour les Stadistes, qui évolueront en 2018 - 2019 en Ligue 2, battre l’ASEC et remporter cette Super Coupe donnerait sans aucun doute un coup de boost à la saison. L’ASEC Mimosas est déjà en ordre de bataille et se prépare bien pour tous les défis qui l’attendent. En manque d’atouts offensifs depuis l’indisponibilité de son buteur Amed Touré et du Togolais Agbégniadan Komlan, son entraineur, Amani Yao, s’est offert les services de l’ex attaquant Vert et Rouge Thomas Gonazo Bi Ya pour une durée de 2 ans. « C’est un joueur qui a du métier et du caractère. Il est capable de se battre pendant deux heures, sans arrêt. Nous avons besoin de ce genre de joueur pour nous apporter plus de puissance et plus de vitesse », affirme le coach. En plus de Gonazo, on note l’arrivée de l’attaquant burkinabé du club égyptien de Tala’ea El Geish, Jérôme Ouiya, du milieu offensif de Songon FC, Brice Doffou N’Tamon et du défenseur central de l’AS Tanda, Oumar Sako. D’autres recrues sont annoncées et le club Jaune et Noir est résolument engagé à conserver son titre. Reste à savoir si les 13 autres équipes se laisseront faire.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 06/12/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité