Le sacre contesté du séwé sport

En ballotage dans le championnat, le Séwé sport sauve sa saison.

Depuis le 6 août 2016, le Séwé Sport de San-Pedro est le nouveau vainqueur de la coupe nationale de Côte d’Ivoire. Une victoire contestée, que certains mettent au compte de l’arbitrage.

La 53ème édition de la coupe nationale de Côte d’Ivoire portera à jamais le nom du club de San Pedro. Les Séwékés ont eu raison de l’ASEC Mimosa d’Abidjan (2-1), club ayant remporté 19 fois ce trophée. Sans gloire, manifestement. Du moins à en croire certains acteurs du football national, qui affirment que le Séwé a bénéficié de largesses tout au long de cette compétition.

Arbitrage contesté
Déjà, lors de la demi-finale face à l’AFAD, le 3 août dernier, l’arbitre Hugues Kokora avait, dit-on, favorisé la victoire du Séwé par tirs aux buts, après avoir refusé le but victorieux de l’AFAD. Cette situation, l’on s’en souvient, avait occasionné un cafouillage, suivi de la suspension de l’arbitre par la Commission centrale des arbitres (CCA), dirigée par Doué Noumandiez. Comme pour ternir davantage le sacre du Séwé, lors de la finale de la Coupe nationale, Messou Kouablan, le président du Comité national de coordination (CNACO) de l’ASEC Mimosa a dénoncé les lar- gesses faites par le trio arbitral à l’équipe de la cité portuaire. Selon lui, il n’y avait pas hors-jeu sur le but égalisateur refusé à son équipe dans les dernières minutes. Il soutiendra qu’il s’agissait d’une balle repoussée par le gardien du Séwé. « Je félicite le Séwé, mais je voudrais dire au trio arbitral qu’il n’a pas besoin de donner un coup de pouce à cette équipe », a-t-il confié, amer.

Signe indien
Sur le terrain, les poulains de l’entraineur Njoya Mesack Mauril tenaient à remporter cette coupe qui leur échappait depuis les finales perdues lors des éditions de 1999, 2005, 2012 et 2014. Au-delà de cette victoire, il s’agis- sait aussi pour les Séwékés de vaincre le signe indien, après une série de déconfiture pour ce club, dont l’ASEC Mimosa avait fini par devenir la bête noire. Avec cette victoire, le club de San Pedro obtient son ticket pour la Coupe de la Confédération africaine de football, et repart avec la somme de 10 millions de francs CFA de gains, contre 7,5 millions pour le vaincu.

AntHony NIAMKÉ

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 15/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel