13 équipes à l'assaut de l'AS Tanda

La Ligue 1 de football signe son retour pour le bonheur des Ivoiriens.

La ligue 1 de football ivoirienne reprend ses droits ce samedi 19 novembre, après environ deux mois de trêve. Une nouvelle saison qui s’annonce palpitante pour les 14 équipes en lice.

Le championnat national de football de Côte d’Ivoire, version 2016-2017, allumera ses lampions ce week-end avec la première journée. Bien avant, chaque équipe a pu, au cours de la trêve, faire le bilan de la saison précédente et se renforcer en vue d’attaquer, en toute confiance, les 182 matchs à disputer tout au cours de cette saison. L’aventure s’annonce périlleuse pour la conquête du fauteuil de leader du championnat.

Objectif Tanda Pour cette saison 20162017, l’AS Tanda sera, une fois de plus, dans le viseur des autres équipes. L’objectif sera de mettre fin au règne des Étoiles du Gontougo sur la Ligue 1, une suprématie qui dure depuis deux années consécutives. Mais l’AS Tanda ne compte pas céder de sitôt son fauteuil. À preuve, les hommes du président Yéboua Kouabenan Sévérin ont remporté le samedi 5 novembre dernier, la Supercoupe Houphouët-Boigny face au Séwé Sport de San-Pedro (2 buts à 1). Un trophée en guise de mise en bouche avant l’ouverture de la saison 2017. Ce samedi 19 novembre, pour le top départ, ils affronteront un promu, le WAC d’Adjamé. Séwé et ASEC en embuscade Pour cette nouvelle saison footballistique, certains clubs ont pu se renforcer en vue de s’installer dans le peloton de tête.. Le Séwé Sport de San Pedro, qui a terminé 2ème du championnat 2016 avec 45 points derrière Tanda (49 points) pourrait bien prendre sa revanche. Renforcés depuis l’arrivée de Marc Goua et du joueur vedette Cédric Kodjo, les Séwéké peuvent encore rêver au titre qui leur échappe depuis quelques années. L’ASEC Mimosa reste également un gros prétendant à la couronne. Même s’ils ont terminé à la 6ème place l’année dernière (36 points), les Mimos font toujours partie des favoris. Avec l’arrivée de l’attaquant burkinabé Aristide Bancé, les choses pourraient aller mieux pour les poulains de Maître Roger Ouegnin. En plus de ces grosses cylindrées, il faudrait aussi compter sur le Sporting de Gagnoa, l’ASI d’Abengourou et le Denguélé, des clubs qui se sont bien illustrés en 2016.

Anthony NIAMKÉ

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 28/05/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

L’après coronavirus

La crise inédite résultant de la pandémie du coronavirus devrait inciter les acteurs du monde globalisé à jeter les bases d’un « nouvel ordre mondial &ra...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité