Le casse-tête Serge Aurier

Serge Aurier tente malgré tout de rester concentré sur le PSG et la CAN 2017.

Le latéral droit ivoirien du Paris Saint-Germain (PSG), Serge Aurier, est de nouveau sur la sellette, suite à la décision de l’Angleterre de lui interdire l’entrée de son territoire, chose qui pourrait nuire à sa carrière.

La mesure a été communiquée au joueur le mardi 22 novembre, soit la veille de la rencontre qui a opposé son équipe aux Gunners d’Arsenal en Ligue des Champions, un match qui s’est conclu par un nul (2-2). Cette interdiction de territoire britannique est la conséquence de la condamnation de Serge Aurier à deux mois de prison ferme pour faits de violence volontaire sur personne dépositaire de l’ordre public, infligée par le Tribunal correctionnel de Paris, le 26 septembre dernier.

Danger sur sa carrière

Considéré comme l’un des meilleurs latéraux au monde, Serge Aurier reste convoité par les plus grands clubs européens, notamment le FC Barcelone, qui cherche, sans succès, à s’attacher ses services depuis le début de la saison 2016-2017, au grand dam du PSG, qui ne compte pas se passer de ce joueur précieux. Quant à la Côte d’Ivoire, elle n’a presque jamais eu l’un de ses internationaux aussi apprécié à ce poste. Pourtant, selon certains experts, la décision des autorités britanniques pourrait faire tâche d’huile dans d’autres pays d’Europe. D’autant que le footballeur ivoirien traîne une mauvaise image, depuis l’épisode de la vidéo diffusée sur le réseau social Périscope, dans laquelle il injuriait son ancien entraîneur Laurent Blanc et certains de ses co-équipiers, en février 2016.

Soutien indéfectible

Selon Marquinhos, coéquipier d’Aurier au PSG, cette mesure d’interdiction de visa vers l’Angleterre est injuste, et pourrait avoir des conséquences, non seulement pour son club, mais aussi pour la suite de sa carrière. Pis, cette situation pourrait aussi affecter le mental du joueur à seulement quelques semaines du début de la CAN 2017, prévue au Gabon en janvier prochain. « Serge ne méritait pas cela. Je le soutiens. C’est un bon garçon qui ne menace personne », a affirmé Nasser Al-Khelaïfi, le président qatari du PSG, qui s’est dit déçu de cette décision. Quant aux Ivoiriens, ils soutiennent dans leur grande majorité leur compatriote Aurier, même si certains commencent à se lasser de ses frasques.

AntHony NIAMKÉ

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 01/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel