Can 2017 : le défi du doublé

Les Éléphants de Côte d’Ivoire pourront-ils barrir de nouveau et conserver leur titre de champions d’Afrique ?

Le coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) sera donné le 14 janvier 2017. Sur le papier, les Éléphants de Côte d’Ivoire sont favoris. Mais ils devront batailler dur pour conserver leur titre.

Elles seront 16 sélections nationales à se lancer dans la course pour remporter le trophée continental. Cham- pions en titre et grands favoris, les Éléphants auront fort à faire pour conserver le trophée et entrer dans le cercle restreint des équipes qui ont remporté deux fois de suite la CAN, un exploit déjà réalisé par le Ghana, le Nigéria et l’Égypte. Mais pour y parvenir, le coach Michel Dussuyer devra faire le choix de ses meilleurs « ingrédients» afin que la mayonnaise prenne.

Équipe en reconstitution

Après le départ de certains héros de Bata 2015, l’équipe se reconstitue peu à peu, et obtient sans briller des résultats satisfaisants, ainsi qu’en témoigne la première place retrouvée des équipes africaines au classement FIFA publié au mois d’août dernier. Si Yao Kouassi Gervais, dit Gervinho, fer de lance de l’attaque, sera le grand absent de cette compétition pour blessure, la participation d’Éric Bailly, le défenseur de Manchester United, reste encore incertaine. Des absences qui pourraient fragiliser le groupe, tant en attaque qu’en défense. Mais, le coach pourrait se réjouir de la présence et surtout des bonnes performances des joueurs comme Serge Aurier, Wilfried Kanon, Ousmane Viera, ou encore Adama Traoré, un mur solide qui n’a encaissé que 4 buts en 9 rencontres depuis les éliminatoires de la CAN 2017 à la rencontre amicale contre la France le 15 novembre (0-0).

Valeurs sûres

Si l’attaque s’est renforcée avec Jonathan Kodja et l’éventuelle arrivée de Wilfried Zaha du club anglais de Crystal Palace, il n’y aura probablement pas de changement dans les buts, avec Sylvain Gbohou et Aliou Badra. Le sélectionneur ivoirien, qui dévoilera sa liste le 28 décembre prochain, pourra compter sur l’appui de Salomon Kalou et de Serey Dié, deux héros de Bata. Au sein de la poule C, la Côte d’Ivoire a conscience qu’elle devra batailler dur, car ses adversaires que sont le Togo, la RD Congo et le Maroc sont déterminés à faire tomber le champion.

Anthony NIAMKÉ

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 15/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel