Éléphants recherche coach étranger ou … national

Alain Gouamené, Ibrahim Kamara et François Zahoui peuvent-ils faire mieux que les sélectionneurs étrangers?

La CAN terminée, place aux préparatifs des prochaines échéances qui attendent les Éléphants. Après la démission de Michel Dussuyer de son poste d’entraîneur, chacun y va de son idée sur le nom de son successeur.

Qui pour succéder à Michel Dussuyer ? C’est la question qui brûle toutes les lèvres depuis le départ du coach suite à la débâcle des ex-champions d’Afrique lors de la CAN au Gabon. La Fédération ivoirienne de football, se lancera dans les jours à venir à la recherche d’un nouvel entraîneur, pour préparer les éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) 2018 au Kenya, de la Coupe du monde 2018 en Russie, et enfin de la CAN 2019 au Cameroun.
Étrangers contre nationaux La FIF s’est voulue claire à l’endroit de tous ceux qui prétendent prendre la tête de la sélection nationale : « Être titulaire d’un diplôme d’entraîneur de haut niveau, avoir une bonne expérience internationale, être disposé à
résider en Côte d’Ivoire pendant la durée du contrat, avoir une grande capacité d’adaptation et une aptitude au travail en équipe, et parler le français ». Des critères qui semblent orienter les recherches vers un expatrié... Pourtant, selon nombre d’observateurs, les entraîneurs locaux seraient les mieux indiqués pour permettre aux Éléphants de revenir à leur meilleur niveau. Si Youssouf Diabaté, président du Sporting club de Gagnoa, propose Alain Gouamené, gardien de but lors de la CAN gagnée en 1992 et ex-entraîneur de l’Asec Mimosas, Gervais Rigo, ancien entraîneur de l’Africa sport d’Abidjan, propose, quant à lui, Ibra
La CAN terminée, place aux préparatifs des prochaines échéances qui attendent les Éléphants. Après la démission de Michel Dussuyer de son poste d’entraîneur, chacun y va de son idée sur le nom de son successeur.
him Kamara, vainqueur de la CAN U17 en 2013, puis successivement adjoint d’Hervé Renard et de Michel Dussuyer.
François Zahoui plébiscité Après Martial Yéo, qui a donné à la Côte d’Ivoire sa première coupe en 1992, François Zahoui est le second entraîneur ivoirien à avoir hissé les Éléphants en finale de la CAN 2012. Même si l’équipe nationale avait perdu aux tirs aux buts face à la Zambie, l’équipe n’avait connu ni défaite, ni but encaissé. Un palmarès qui milite en faveur de Zahoui, dont le nom circule avec insistance dans les milieux sportifs et sur les réseaux sociaux.

 

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 15/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel