Le ministre Vagondo Diomandé, satisfait de l'organisation de la CAN

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Vagondo Diomandé, a échangé, le lundi 19 février à Abidjan, la Commission Sécurité-Sureté du Comité d’organisation de la CAN 2023 (COCAN) conduite par son président, le général Youssouf Kouyaté, directeur général de la Police nationale.

Ces échanges ont porté sur le bilan partiel des actions menées durant la 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations. Notamment, la sécurisation des différents stades, des sites d’hébergement, la gestion des foules, la fluidité de la circulation, etc.
En termes de bilan partiel, selon le colonel-major, Simon-Pierre Kouadio Appia, chef du département Sécurité-Sureté, ce sont 20 000 hommes et plus de 2 000 stadiers qui ont été déployés sur l’ensemble du territoire national. Des recommandations ont été également faites, notamment, mener la réflexion sur l’héritage de la CAN. A savoir, rendre permanent la Commission Sécurité-Sureté.

Le ministre de la Sécurité a tenu à exprimer « sa fierté d’avoir des collaborateurs de haut rang » en raison du travail abattu. Un travail remarquable qui a participé à la réussite de cette grand-messe du football africain, conformément au vœu du Président de la République, Alassane Ouattara.

C’est donc à juste titre que Vagondo Diomandé a annoncé dans les prochains jours, l’organisation d’une cérémonie de décoration dans l’ordre de la police nationale de l’ensemble des membres de la Commission Sécurité-Sureté du COCAN. 

À LIRE AUSSI