l’État ivoirien réaffirme sa solidarité aux populations de Tougbô

Au nom du Premier Ministre, Robert Beugré Mambé, le secrétaire exécutif de la Commission nationale des Frontières de Côte d’Ivoire (CNFCI), Diakalidia Konaté, a réaffirmé, ce jeudi 6 juin 2024 à Tougbô (région du Bounkani), la solidarité de l’État de Côte d’Ivoire aux populations de la sous-préfecture de Tougbô, située au Nord-Est de la Côte d’Ivoire et frontalière du Burkina Faso.

Il s’exprimait à l’occasion de la célébration officielle de la Journée africaine des Frontières (JAF) placée sous le thème : « Renforcer la coopération transfrontalière, la cohésion sociale et la cohabitation pacifique aux frontières ». C’était en présence du préfet de région du Bounkani , du préfet de Téhini et des communautés ivoiriennes et Burkinabè vivant en parfaite harmonie à Tougbô.

« Les populations de cette zone frontalière subissent la pression et les conséquences des effets de la situation sécuritaire difficile que connait les pays du Sahel, notamment le pays frère , le Burkina Faso », a-t-il justifié.

Cette édition fut également l’occasion de célébrer et de renforcer l’amitié et la fraternité ivoiro-burkinabè « qui ne date pas d’aujourd’hui ».

Diakalidia Konaté a encouragé les populations frontalières des deux pays à continuer à vivre en paix et dans la cohésion sociale. Il les a rassurés sur l’évolution de la délimitation de leur frontière commune.

La JAF, instituée depuis 2010, est commémorée le 7 juin de chaque année.

À LIRE AUSSI