En ce moment

  • BRUNO KON╔ └ KOLIA : LES ╔LECTIONS AURONT LIEU EN OCTOBRE ET LE CANDIDAT DU RHDP SERA ALASSANE OUATARA – Lire la suite
  • Le chef de village de Kouto intronisÚ – Lire la suite
  • C˘te dĺIvoire : dÚclaration du Haut ReprÚsentant au nom de l'Union europÚenne sur lĺÚlection prÚsidentielle du 31 octobre 2020 – Lire la suite
  • Education aux droits de l'homme: Les sous-officiers de la gendarmerie- et de la police formÚs – Lire la suite
  • Soro Guillaume demande la mise en place d'un nouveau conseil constitutionnel – Lire la suite
  • RÚouverture des salles de spectacles : DifficultÚs et espoirs – Lire la suite
  • FONSIC : Un fonds qui manque de financements – Lire la suite
  • PrÚsidentielle : Le PDCI dans lĺembarras – Lire la suite
  • CEI : La pression ne retombe pas – Lire la suite
  • Namogoh Sihifowa YÚo : enfin la libertÚ – Lire la suite

RÚouverture des salles de spectacles : DifficultÚs et espoirs

JDA 17/09/2020

Avec trois mois de fermeture pour cause de Covid-19, le secteur culturel ivoirien a ÚtÚ lĺun des plus touchÚs par les restrictions Úmises aux premiŔres heures de la crise par le gouvernement, Ó travers son Conseil national de sÚcuritÚ (CNS). ConsÚquence, les lieux de spectacles, de concerts, les musÚes, les bars et boţtes de nuit, les galeries dĺart et dĺexpositions, etc., ont baissÚ les rideaux. Une situation trŔs difficile Ó vivre pour lĺensemble des acteurs. Finalement, le 31 juillet dernier, les autoritÚs ont dÚcidÚ dĺallÚger les mesures en redonnant vie au secteur culturel, mais dans le respect des mesures barriŔres. Deux mois aprŔs, comment se dÚroulent les choses sur le terrain ? Les activitÚs ont-elles rÚellement repris ?

DÉBAT & OPINIONS

Franck SiÚ Kambou, PrÚsident de la FÚdÚration des organisations des producteurs de cafÚ - cacao (FOPCC)

Comment analysez-vous le phénomène du travail des enfants dans la cacaoculture ?

C’est quelque chose que nous apprenons à la suite d’enquêtes menées par l’extérieur. En même temps, on ne peut pas réfuter ce que disent ces enquêtes. Nous sommes des producteurs et c’est donc à nous de faire en sorte que le nom de la Côte d’Ivoire ne soit pas sali avec ce que les gens disent.

Y a-t-il des zones plus touchées aujourd’hui que d’autres ?

Nous manquons de données pour le dire. Jusqu’à là, nous avons toujours entendu dire que c’était l’ouest de la Côte d’Ivoire qui était le plus touchée. Nous y menons de nombreuses campagnes de sensibilisation, pour amener nos camarades producteurs à tourner le dos à cette pratique. Et nous n’allons jamais baisser les bras à ce niveau.

À vous entendre, parler du phénomène du travail des enfants dans la cacaoculture n’est pas fondé…

Je ne dis pas ça. Nous sommes producteurs et nous connaissons les réalités dans nos villages mieux que les autres. Il peut se trouver des enfants dans une plantation, mais ils y viennent pour aider leurs parents. On peut même prendre des enfants venus travailler dans un champ quelconque pour des gosses qui travaillent dans les plantations de café - cacao. Nous connaissons bien nos réalités. Alors, pour ces enquêtes, je souhaite que l’on nous associe.

SPORT

  • CAF : Ahmad Ahamed, A quitte ou double

    JDA 17/09/2020

    LĺÚlection du prÚsident de la ConfÚdÚration africaine de football (CAF) aura lieu au cours de lĺAssemblÚe gÚnÚrale Úlective (AGE) le 12 mars 2021 au Maroc. En attendant, le dÚp˘t des candidatures est ouvert et les postulants ont jusquĺau 19 novembre prochain pour se manifester. Et lĺactuel patron de la Maison, Ahmad Ahmad, nĺa pas encore indiquÚ sĺil briguerait un deuxiŔme mandat.

  • INTERNATIONAL

  • Diplomatie : IsraŰl tente de sÚduire le monde arabe

    JDA 17/09/2020

    Mardi Ó Washington, IsraŰl a scellÚ avec les ╔mirats arabes unis et le Bahre´n la normalisation de leurs relations. En prÚsence des dirigeants des trois pays et de Donald Trump, qui parraine le processus enclenchÚ pour normaliser ses relations avec plusieurs pays arabes.

  • APPELS D'OFFRES
    L’Hebdo - édition du 17/09/2020
    Voir tous les Hebdos
    Edito
    Par Raphael Tanoh

    De la peur Ó la banalisation

    La C˘te dĺivoire compte aujourdĺhui prŔs de 20 000 cas confirmÚs de Covid-19, 18 000 malades guÚris et moins de 120 dÚcŔs. Avec un taux de lÚtalitÚ de 0,6% et un taux de guÚrison de 92%, la pandÚmie n...


    Lire la suite
    JDF TV L'actualité en vidéo
    Recevez toute l’actualité

    Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité