En ce moment

  • « La finance S’engage » 2017 : Le monde de la finance attendu pour la 2è édition – Lire la suite
  • Taekwondo: Fin de crise entre Lassana Palenfo et Cheick Daniel Bamba – Lire la suite
  • Marie-Jeanne N’Zoré Kombo, Chargée de la lutte contre le travail des enfants à l’UGICI – Lire la suite
  • Ismael Koné Jeune Leader de l’Institut Choiseul – Lire la suite
  • Population mondiale: L’Unfpa tire la sonnette d’alarme – Lire la suite
  • Ismael Koné, Plane sur l’agro-alimentaire – Lire la suite
  • Travail des enfants : Un combat de longue haleine – Lire la suite
  • Travail des enfants : Les Premières Dames d’Afrique montent au créneau – Lire la suite
  • FPI : Le temps des bons offices – Lire la suite
  • MFA : Divorce consommé entre les deux tendances – Lire la suite

Travail des enfants : Un combat de longue haleine

JDA 18/10/2017

Difficile de donner avec exactitude le nombre d’enfants travaillant dans différents secteurs de l’économie ivoirienne. Plus d’un million à travailler dans les plantations de cacao selon l’Organisation des Nations Unies pour l'Education, la Science et la Culture (UNESCO), mais on les retrouve également dans d’autres secteurs économiques tant en milieu rural qu’en milieu urbain. L’on tente d’atténuer l’ampleur du travail des enfants en mettant en avant le fait que la plupart de ces derniers travaillent dans les plantations familiales. Même si l’UNESCO veille au grain, n’empêche que selon le Bureau international du travail (BIT) quelque 250 millions enfants de 5 à 14 ans se livrent à une activité économique, avec près de la moitié en Afrique. Entre pauvreté, difficulté de scolarisation, la lutte contre ce phénomène prend plusieurs formes avec de maigres résultats.

  • FPI : Le temps des bons offices

    JDA 18/10/2017

    Après plus de deux ans de défiance, les deux clans du Front populaire ivoirien, qui se sont neutralisés, tentent des rapprochements. Des cadres ayant décidé de jouer les intermédiaires afin de nouer le dialogue entre les frères ennemis.

  • Travail des enfants : Un combat de longue haleine

    JDA 18/10/2017

    Difficile de donner avec exactitude le nombre d’enfants travaillant dans différents secteurs de l’économie ivoirienne. Plus d’un million à travailler dans les plantations de cacao selon l’Organisation des Nations Unies pour l'Education, la Science et la Culture (UNESCO), mais on les retrouve égaleme...

DÉBAT & OPINIONS

La présence d'hommes armés est-elle souhaitable sur les plages ?

DANIEL AKA
ÉLÈVE DANS UN LYCÉE HÔTELIER
  DELPHINE KODIANE
ENSEIGNANTE
OUI Avoir une sécurité visible est non seulement dissuasif, mais aussi rassurant. Quand vous arrivez dans un endroit et que vous savez qu’en cas de difficulté sécuritaire, les secours sont à proximité, vous vous sentez un peu plus à l’aise et plus libre pour vos moments de détente. En plus, la dissuasion n’est pas que contre les terroristes, mais aussi contre tous les pickpockets et autres voleurs qui rodent souvent sur les plages. Je pense qu’il faut des patrouilles de temps à autre pour rassurer davantage tous ceux qui viennent sur les plages. Cela sera de nature à attirer encore plus de monde, notamment les touristes qui sont rares depuis cette attaque tragique.   NON J’ai l’habitude de venir à la plage de Bassam pour l’anniversaire de mes meilleurs élèves et je milite pour une sécurité discrète. En général, on est plus efficace dans la discrétion. Je viens avec des élèves en bas âges. Et il n’est pas souhaitable que ceux-ci soient effrayés ou habitués à des images d’hommes en armes sur les plages. La présence de ceux-ci était nécessaire aux lendemains de l’attaque, pour rassurer. Mais aujourd’hui, un an après, ce n’est plus le cas. Et nous voulons nous amuser loin de la présence d’armes. Avec des caméras dissimulées, c’est rassurant. Cela contribue à attirer à nouveau de plus en plus de personnes vers les plages.

 

SPORT

  • INTERNATIONAL

  • La RDC élue au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU

    JDA 17/10/2017

    La République démocratique du Congo (RDC) a été élue le lundi 16 octobre 2017 au Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU, malgré l’opposition des États -Unis. Au total, ce sont 15 sièges qui ont été pourvus pour cet organe, basé à Genève. Ils ont été répartis comme suit ...

  • L’Hebdo - édition du 19/10/2017
    Voir tous les Hebdos
    Edito
    Par KODHO

    Tournant

    Plus que la manifestation du devoir d’ingratitude, dont est coutumier le jeu politique, l’arrestation du Chef du protocole du Président de l’Assemblée nationale, l&rsqu...


    Lire la suite
    JDF TV L'actualité en vidéo
    Recevez toute l’actualité

    Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité