Samuel Sevi Nguessan : Au secours de l’hévéaculture

La chute du prix de l’hévéa, met à mal les activités de Samuel Sevi N’Guessan.

« La valeur n’attend point le nombre des années ». La maxime colle parfaitement à Samuel Sevi, 24 ans, entrepreneur, inventeur et fondateur d’une start up qui propose des solutions innovantes pour le milieu agricole et dans bien d’autres secteurs d’activité.

Bien qu’étant à la fleur de l’âge, il a déjà parcouru de nombreux pays pour représenter la Côte d’Ivoire, en faisant la promotion de ses idées d’entreprises, qui lui ont valu de remporter de nombreux prix et l’ont positionné comme l’un des créateurs d’entreprises les plus prometteurs de sa génération.

Après son échec in extrémis au BAC (à un point) en 2011, Samuel Sevi fait un break avec les études. Le temps d’accuser le choc de cette déconvenue scolaire, il se lance sur ses idées d’inventions et, lors d’une visite dans une plantation d’hévéas de son grand-père, il constate des dysfonctionnements sur le dispositif permettant la récolte du latex. « En saison des pluies, l’eau qui ruisselle sur les troncs des plants d’hévéa envahit la tasse devant recueillir la sève précieuse et détériore la qualité du produit, causant des pertes pouvant aller jusqu’à 35% de la récolte des paysans », raconte t-il.

Une idée simple Ainsi nait l’idée du « protège tasse », qui préserve la tasse des intempéries et autres détritus pouvant altérer la qualité du latex. En développant cette idée simple en apparence, l’étudiant en informatique industrielle réalise que les 430 000 hectares d’hévéas que compte la Côte d’Ivoire sont un potentiel marché. Depuis, il travaille avec les 9 employés que compte son entreprise, Young Power, à fournir ce dispositif aux producteurs pour couvrir les  200 millions de plants d’hévéa cultivés sur le territoire ivoirien. Un projet porteur, dont le chiffre d’affaires s’élève à plus de 30 milliards de francs CFA.

Dans ses bureaux à Angré Château, Samuel Sévi ne dort pas sur ses lauriers. Il œuvre au quotidien à faire de Young Power un groupe d’entreprises avec différents départements (Agro industrie, BTP, Technologie et TIC), preuve de sa capacité à exceller dans différents domaines.

Malick SANGARÉ

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 18/10/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité