En ce moment

  • Intégration sous-régionale : Quand la corruption fait barrage – Lire la suite
  • Intégration africaine : Une utopie? – Lire la suite
  • Élections locales 2023 : Le RHDP aligne ses candidats – Lire la suite
  • Blé Goudé : Le retour et après ? – Lire la suite
  • Cap-Vert: un exemple démocratique en Afrique de l’Ouest – Lire la suite
  • Services numériques : 40% des utilisateurs ont perdu de l’argent en 2021 – Lire la suite
  • Diaspora : Les fonds vers l’Afrique de l’Ouest en hausse – Lire la suite
  • La fable de l’entrepreneuriat – Lire la suite
  • Fêtes de fin d’année : Le spectre des « congés anticipés » rôde – Lire la suite
  • Coupe du monde : Le Maroc dans l’histoire malgré les embûches – Lire la suite

Intégration sous-régionale : Quand la corruption fait barrage

JDA 08/12/2022

es tracasseries routières dans la Zone CEDEAO font partie des obstacles à la mise en place d’une véritable zone de libre circulation des personnes et des biens. Que ce soit à l’aéroport ou aux postes frontaliers routiers, le racket a pris une telle ampleur qu’il met à mal la mise en œuvre de véritables politiques commerciales. La Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) et la Zone de facilitation d’échanges (AFE), deux récents accords des pays africains, restent conditionnés à une fluidité circulatoire qui n’existe que de nom pour l’instant.

DÉBAT & OPINIONS

Dr Sylvain N’Guessan, politologue

La réconciliation entre les grands leaders politiques est-elle  la réconciliation de tous les Ivoiriens ?

Les différents partis politiques en Côte d’Ivoire jouent le jeu des intérêts. Il appartient donc à la société civile de prendre ses responsabilités pour peser davantage dans le débat public. C’est une erreur de croire que le problème de la Côte d’Ivoire est un problème de personne. Ce sont plutôt les communautés qui ont de sérieux problèmes entre elles.

Le problème ivoirien n’est-il pas plutôt un problème de personne ?

 Il faut donner la parole aux populations pour panser les blessures de chaque peuple. Il faut suivre l’exemple Sud-Africain. Il faut suivre le schéma vérité,  guérison  et réconciliation. La réconciliation entre les grands leaders politiques n’est pas la réconciliation de tous les Ivoiriens.

 Les racines du mal sont donc très profondes ?

La Côte d’Ivoire n’est pas une nation car les peuples qui cohabitent sur le territoire n’ont pas un passé commun. La crise n’est pas que politique, elle a de puissantes racines qui tirent leur source dans le passé.  Malheureusement, l’exécutif en Côte d’Ivoire défend les intérêts de sa tribu ce qui fait que chaque peuple rêve d’avoir son ressortissant à la tête de l’exécutif pour voir sa région se développer 

SPORT

  • INTERNATIONAL

  • Mali : Jusqu'où ira la discorde à l’URD ?

    JDA 10/11/2022

    Alors que le tribunal de la Commune V a donné les pleins pouvoirs à Gouagnon Coulibaly le 1er novembre et que ce dernier a été installé comme nouveau Président de l’Union pour la République et la démocratie (URD), les partisans du Professeur Salikou Sanago continuent toujours à ne pas reconnaître sa présidence e...

  • APPELS D'OFFRES
    L’Hebdo - édition du 08/12/2022
    Voir tous les Hebdos
    Edito
    Par KODHO

    Pour les humains et pour la planète

    La 27ème édition de la Conférence annuelle des Nations unies sur le Climat, la COP27, s'est ouverte il y a quelques jours à Sharm El Sheikh, en Égypte. ...


    Lire la suite
    JDF TV L'actualité en vidéo
    Recevez toute l’actualité

    Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité