Sud-Comoé : La promotion régionale en fête

Le festival “Sud-Comoé Agnintié” veut mettre en relief les richesses du peule Akan et offrir une ouverture vers les autres regions du pays.

Terre de culture, la région du Sud-Comoé, a décidé d’unir les différentes villes qui la composent autour d’un festival pour en valoriser les cultures. Dénommé « Sud Comoé Agnintié Festival », ce festival est prévu du 29 septembre au 1er octobre prochain.

Regroupant les villes de Grand-Bassam, Bonoua, Aboisso, Adiaké, Ayamé, Tiapoum et Maféré, la région du Sud-Comoé regorge d’un grand patrimoine culturel peu mis en valeur. Une faille que veut corriger son Conseil régional avec la première édition du Sud Comoé Agnintié Festival qui aura lieu du 29 septembre au 1er octobre prochains et pourra être un cadre approprié afin de renforcer la cohésion entre ses peuples et valoriser leurs patrimoines culturels. 

Le Sud-Comoé en attraction Initié par le président du Conseil régional du Sud-Comoé, le docteur Aouélé Aka, ce festival permettra à la Côte d’Ivoire de découvrir les merveilles culturelles de cette région remplie d’histoire, qui, selon lui, est la seule « à avoir le plus grand nombre de rois (huit au total), à être la plus touristique ». On pense notamment à la ville de Grand-Bassam, première capitale de la Côte d’Ivoire, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, la ville d’Ayamé qui compte les premiers barrages hydroélectriques. Le président du Conseil régional compte également sur les richesses des festivités telles que l’Abissa de Bassam, le Popo Carnaval de Bonoua et le Êlê Festival d’Adiaké dont les points forts reposent sur une gastronomie originale et variée.

Le Sud Comoé Agnintié Festival est un évènement inédit qui se veut inclusif avec la participation de toutes les communautés aux côtés des peuples d’origine que sont les Agni, les N’zima, les Adouvlais, les Abouré, les Essouman, les Bétibé. « Nous ferons la promotion de la richesse et du développement des activités commerciales et touristiques dans la région. Le Sud-Comoé est riche de sa diversité culturelle et convoitée par tous. Et il faut que les autres viennent mieux la connaitre », a indiqué Aouélé Aka. Avec pour thème : « Place du Sud Comoé Agnintié festival dans le développement de la Côte d’Ivoire », cette première édition enregistrera la participation d’un royaume du Ghana (voisin direct de cette région) dont le nom n’a pas encore été dévoilé.

Devraient également être présents les peuples alliés des régions de l’Est ivoirien notamment le Gontougo, le Moronou, l’Indenié-Djuablin, la Mé et la région de Tiassalé. Les visiteurs pourront également visiter des stands d’exposition et profiter d’une soirée culturelle avec des groupes de danse des communautés ethniques, d’un concert avec des artistes locaux et de l’inauguration de l’Office régional de promotion touristique à Grand-Bassam. Le festival attend plus de 12 000 festivaliers.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 16/11/2017
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Rendez-vous manqué !

Le maigre espoir de voir l’équipe nationale en Russie en 2018, lors de la Coupe du monde de football, s’est envolé à la 25ème minute du match contre le Mar...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité