SIMOA 2018 : Abidjan 6ème capitale mondiale de la mode

Du 6 au 8 décembre 2018, Abidjan sera une fois de plus la capitale de la mode africaine, avec le Salon international de la mode africaine (SIMOA). Une sixième édition spéciale qui mettra en lumière les prouesses de créateurs continentaux.

Outre la musique, la danse ou les œuvres d’art, le vestimentaire est un secteur où l’Afrique a d’incroyables talents. Et la mode africaine est un outil d’expression et de valorisation du savoir-faire de ses peuples. La capitale économique ivoirienne, Abidjan, sera du 6 au 8 décembre prochain le point de convergence des acteurs africains de la mode, avec la sixième édition du Salon international de la mode africaine (SIMOA), qui se tiendra au Palais de la culture de Treichville. Cette édition 2018 aura pour thématique « Le rêve africain », avec pour objectif majeur de faire de la ville d’Abidjan la 6ème capitale de la mode au plan mondial, après Paris, Milan Londres, New York et Tokyo.

Professionnalisation Selon les professionnels, le secteur ivoirien de l’habillement compte plus 5 000 entreprises, évoluant surtout dans l’informel. Il réalise près de 75 milliards de francs CFA de chiffre d’affaires par an, selon une étude de l’offre et de la demande des textiles et de l’habillement réalisée en 2017 par l’Association pour la promotion des exportations de Côte d’Ivoire (APEX-CI). Pour cette édition 2018 du SIMOA, les organisateurs, outre les activités artistiques, culturelles et touristiques, ont décidé de mettre en avant les travaux scientifiques pour la professionnalisation effective des métiers liés à la mode et à la beauté du continent africain. « Ce salon, qui vise à terme à faire de l’industrie de la mode une réalité en Côte d’Ivoire, donnera d’Abidjan l’image d’une métropole aux énormes potentialités, résolument ouverte sur le monde », Confie son Commissaire général, Grégoire Atsé. Pendant trois jours seront regroupés tous l’ensemble des acteurs de la filière, artisans et créateurs de mode, ateliers de confection, industriels, designers, mannequins, autour d’un idéal commun, la valorisation et la promotion de la mode, filière d’avenir. Pour cette sixième édition, sont attendus la France, l’Afrique du Sud, le Botswana, le Swaziland, le Gabon, le Sénégal, la République démocratique du Congo et, comme pays à l’honneur, le Nigeria et la Guinée-Conakry. « Ici, en Afrique, nous avons toutes les matières pour valoriser nos cultures. Et ce salon sera une occasion de montrer au monde entier de quoi nous sommes capables », lance la promotrice du SIMOA, Corine Hazoumé, assurant que les participants et les visiteurs de ce salon découvriront l’industrie textile africaine dans toute sa diversité.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 08/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel